Liège: 31 emplois perdus à la SOMEF, filiale d'Arcelor Mittal

RTBF
RTBF - © RTBF
Rédaction RTBF

Conséquence de la crise et de l'arrêt de la sidérurgie liégeoise, la SOMEF, la Société d'opérations maritimes et fluviales, doit se séparer de tout le personnel de son département maintenance.

Créée en 1920, la Somef s'occupait, à l'origine, de transport fluvial, celui des matières premières pour alimeneter la sidérurgie liégeoise. Filiale à 30% d'Arcelor Mittal et à 70% de la CFNR (la compagnie française de navigation rhénane), la Somef s'est diversifiée. Elle s'occupe toujours de transport fluvial (secteur également en difficulté) mais elle a également un département travaillant dans la maintenance pour la sidérurgie.

L'arrêt de la phase à chaud de la sidérurgie liégeoise a des conséquences directes sur l'aval, le "froid", et notamment la galvanisation. C'est ainsi que chez TDM (tôlerie Delloye Mathieu) à Marchin ou chez Eurogal à Ivoz, on vient de mettre un terme aux contrats de services assurés par la SOMEF. Au 30 juin, ces deux entreprises d'Arcelor Mittal occuperont leurs travailleurs à assurer eux mêmes la maintenance de l'outil. Plus question de faire appel au sous-traitant qu'est la SOMEF.

Action mardi matin

Une trentaine d'ouvriers et un employés à contrats à durée indéterminée pourtant  travaillent dans ce département de prestations de service. Mercredi, la direction a annoncé aux syndicats la mise en route de la procédure "Renault", la procédure de licenciement collectif de ces personnes. Les négociations sociales commenceront le 24 juin.

Contrairement aux usines purement Arcelor Mittal, ici,  pas de recours au chômage économique mais bien des licenciements secs à négocier car, dit on,  le principal client , Arcelor Mittal, ne peut assurer un redémarrage des activités de galvanisation. Avant le début des négociations sociales, le personnel de la SOMEF espère faire pression et demande un geste d'Arcelor Mittal. des travailleurs qui manifesteront mardi matin devant le siège flémallois du géant sidérurgique.

(F. Dubois)


Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos