Aller directement au contenu principal

Les minières de Spiennes, l'un des six chantiers ouverts pour Mons 2015

REGIONS | mercredi 4 avril 2012 à 11h49

  • Le site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est remarquable à plus d'un titre: il permet de mieux comprende le néolitique et le passage à la sédentarisation. Aujourd'hui, les minières de Spiennes se trouvent pourtant à l'étroit. Il faut donc les rénover. L'objectif des 5500 touristes par an a été fixé, mais pas plus pour préserver le site et ses galeries.

    Le site des minières de Spiennes répond à trois critères. D'abord, il témoigne d'une civilisation disparue. Ensuite, il se distingue par les techniques de tailles qui y ont été développées. Le troisième critère enfin, et peut-être le plus important: les minières ont été le théâtre d'une grande révolution dans l'humanité.

    Jean Philippe Colin, archéologue: "L'intérêt du néolithique, c'est une énorme coup d'accélérateur dans l'histoire de l'Humanité. C'est une énorme charnière entre des dizaines de milliers d'années en tant que chasseurs-cueilleurs et une vie de sédentaire comme on la connaît toujours maintenant. En réalité, le mode de vie des néolithiques n'est pas si éloigné du mode de vie que connaissaient nos grands-parents."

    A Spiennes, les hommes ont cessé d'être des chasseurs-cueilleurs. Ils se sont donc sédentarisés pour implanter des champs et des élevages. Ce nouveau mode de vie a provoqué un besoin important de silex, parce qu'il fallait fabriquer de grandes quantités d'outils. "Ici, à Spiennes, on suppose que les hommes ont remarqué le silex à proximité de la rivière, qui entaille le plateau. Puis, de proche en en proche, ils ont dû aller chercher ce silex de plus en plus loin et profond. C'est ainsi qu'on en est à 8,5 km."

    On a découvert aussi de grandes pièces de silex. Trop grandes pour être utilisées, elles étaient exposées et servaient à se démarquer des autres. D'une certaine manière, les néolithiques auraient-ils inventé la publicité sans le savoir?

    Hugo Barbieux

    Voir
  • Le site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.
    Image précédente

    Le site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Belga
    Image suivante
    • Le site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

      Le site est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les suggestions du jour

  • Accueil des chômeurs en fin de droit: la révolte des CPAS

    30 janvier 2015, 17:03

    La situation que vivent les CPAS wallon et bruxellois est la conséquence d'une décision prise par le gouvernement Di Rupo de limiter dans le temps les allocations de chômage et de les supprimer après 3 ans. La mesure a pris effet à partir du 1er janvier...

  • Guantanamo, "les Etats-Unis se réfugient derrière un traité signé en 1903"

    30 janvier 2015, 16:41

    Alors qu’une détente historique s’amorce entre Cuba et les États-Unis (facilitation de la circulation des personnes, de l’argent et des marchandises), un dossier fait obstacle à la normalisation des relations entre les deux pays : la base navale de...

  • Avant d'être enlevé, il dénonçait des exactions de soldats de Kabila

    30 janvier 2015, 11:44

    Nous avons pu mettre la main sur un document sonore exclusif provenant du Congo. Il s'agit de la dernière conversation téléphonique de Christopher Ngoy, un défenseur des droits de l'homme. C’était le 21 janvier dernier. Aux tous premiers jours des...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Dernière Minute

Vu sur le web