Parking day: plus d'espace pour ceux qui n'ont pas de voiture

L'idée du parking day est de protester contre la trop grande présence de parkings dans les espaces publics
L'idée du parking day est de protester contre la trop grande présence de parkings dans les espaces publics - © Belga
Rédaction RTBF

Ce vendredi, des places de parking sont occupées par des stands d’information, des chaises et des canapés. Il s’agit du parking day. L'idée, c'est de protester contre la trop grande présence de parkings dans les espaces publics.

Toute la journée, des petits groupes de personnes vont occuper huit mètres carrés de parking pour débattre, et informer.

Julien Claessens est un des organisateurs de l’initiative, il souligne : "On est d’accord que la voiture a besoin d’espace mais les habitants, pour vivre, ont aussi besoin d’espace. On revendique donc plus d’espace pour nous et moins pour les voitures. Parce que la voiture pollue notre ville, ça dégrade notre santé, ça coûte extrêmement beaucoup d’argent, et c’est pour les plus riches. Il faut savoir qu’il y a 40% des ménages bruxellois qui n’ont pas de voiture et du coup, ces 40% de ménages ont aussi moins l’occasion de s’approprier l’espace public et ça crée une inégalité."

 

RTBF


Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos