La Louvière: Brocante Royal Boch, le souvenir d'une région qui gagne

La Louvière : Brocante Royal Boch...Le souvenir d'une région qui gagne.
4 images
La Louvière : Brocante Royal Boch...Le souvenir d'une région qui gagne. - © Tous droits réservés

C'est dans le centre Kéramis dédié à la céramique que la brocante s'installe. Un lieu chargé d'histoire. C'est là que l'usine Royal Boch a produit sa faïencerie pendant plusieurs dizaines d'années. Alors forcément, il y a de la nostalgie dans la pièce. Ici, on ne vend pas simplement des assiettes, on vend du patrimoine wallon. "Tout le monde avait du Boch dans la région",  lance un collectionneur, "C'est une marque qu'on a tous connu dans l'enfance." Sa fille approuve à ses côtés. Elle-même collectionne certains éléments. Preuve que ce n'est pas qu'une question d'anciens nostalgiques. "Il y a des pièces qui sont encore à la mode. Comme le vintage qui ressort partout. Et en plus il y a de l'histoire. Chaque pièce a été produite en nombre limité, parfois des pièces uniques. Ce ne sont pas des produits chinois produits en millions d'exemplaires.

Alors dans le public, il y a les Louviérois qui viennent chercher la pièce qui manque à leur service. Beaucoup de néerlandophones aussi qui viennent de plus loin. Attirés par l'ancienne excellence wallonne. Et puis, il y a les vrais collectionneurs à l'affût des pièces rares. Parfois, une simple assiette peut monter à 4.000 euros. Seul un œil d'expert remarquera le travail des couleurs. Dans le public, il y a ce collectionneur venu chercher des pièces uniques. Il confirme que "beaucoup de gens dans la région ne savent pas qu'ils ont des trésors chez eux. Des pièces rares qui racontent une histoire du passé industriel de la région".

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir