Aller directement au contenu principal

La Haute-Sûre, une zone naturelle remarquable

REGIONS | vendredi 25 janvier 2013 à 9h34

  • Le bassin de la Haute-Sûre est reconnu comme zone humide d'importance mondiale depuis 10 ans. En janvier 2003 la vallée a adhéré à la convention internationale Ramsar. Une reconnaissance pour la qualité de ses cours d'eau et pour la présence d'espèces remarquables et protégées.

    De nombreuses initiatives sont menées pour conserver cette image verte que l'on envie à la Province de Luxembourg.

    Sur ce site transfrontalier, tant le Grand-Duché que la Région wallonne, se sont engagés à mettre en oeuvre tout un programme d'actions, pour conserver et valoriser cette zone.

    Béranger Servais est chargé de mission au parc naturel de la Haute Sûre Forêt d'Anlier, et il évoque ce territoire :

    "Ce qu'on appelle la vallée de la Haute-Sûre, c'est la rivière principale, la Sûre et tous les affluents qui rejoignent cette rivière principale.

    Il y a dix ans c'est le côté belge qui a été désigné zone humide d'importance internationale, et l'année suivante la partie luxembourgeoise nous a rejoints. Cela représente 29 000 hectares en Belgique et 16 000 au Luxembourg.

    Une zone humide se caractérise par sa faune et sa flore. Chez nous on trouve par exemple la bistorte ou Bistorta officinalis, une plante vivace de la famille des Polygonacées. C'est une plante intéressante et il y a un papillon qui en dépend. Dans les espèces remarquables on trouve aussi la cigogne noire, la Moule perlière, et jusqu'à il y a une dizaine d'années, on avait la loutre, mais on ne peut pas affirmer qu'elle est toujours présente."

    La convention internationale Ramsar est un traité intergouvernemental, signé à Ramsar en Iran en 1971, et qui a pour objectif la conservation et la restauration des zones humides.

    Pour fêter les 10 ans du site Ramsar, les parcs naturels de la Haute-Sûre belge et luxembourgeois ont décidé de marquer le coup lors de la Journée Mondiale des Zones Humides.  Le dimanche 3 février, les deux Parcs proposeront une journée complète d'activités pour découvrir les zones humides.

    Au programme notamment, une balade guidée à proximité du barrage de Esch-sur-Sûre ou l'installation de nichoirs à Martins-pêcheurs.

    Tous les détails se trouvent sur le site www.parcnaturel.be

    Anne Lemaire, Christine Pinchart

     

     

     

     

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • La cigogne noire réside en zone humide
    Image précédente

    La cigogne noire réside en zone humide

    Flickr-Frank.Vassen
    Image suivante
    • La cigogne noire réside en zone humide

      La cigogne noire réside en zone humide

Les suggestions du jour

  • La Belgique pourrait accueillir un plus grand nombre de réfugiés syriens

    17 avril 2015, 17:46

    "La Belgique pourrait accueillir plus de réfugiés syriens, si on trouve un accord sur une meilleure répartition de ces réfugiés entre pays européens". Voilà en substance ce qu'a déclaré le secrétaire d'État a l'Asile et à la Migration, Theo...

  • Qui est qui au Yémen? Les acteurs d'un conflit complexe

    17 avril 2015, 14:12

    Le conflit au Yémen est généralement présenté comme une lutte entre une rébellion chiite et un pouvoir sunnite. La réalité est plus complexe. Le Yémen est d'abord un pays pauvre où la population est fortement armée et dont le territoire est...

  • UE: les lobbies sont-ils nuisibles ou sains pour la démocratie?

    17 avril 2015, 13:53

    D'après un rapport publié par l'ONG Transparency international, l'Union européenne est minée par les très nombreux lobbies. Ce sont des groupes de pression qui gravitent autour des sphères de pouvoir et ils sont présents dans tous les secteurs, de la...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Dernière Minute