Aller directement au contenu principal

"J'arrête quand je veux", une campagne pour lutter contre la cyberdépendance

REGIONS | mercredi 7 novembre 2012 à 9h01

  • La dépendance des jeunes à Internet et aux jeux vidéo à de quoi inquiéter. A partir de 10 ans (en moyenne), les enfants possèdent et utilisent fréquemment des consoles de jeu. Pour certains, c'est un court passe-temps. Pour d'autres, cela peut devenir une addiction et engendrer fatigue, troubles d'attention, de comportement ou d'humeur. A Liège, une classe de 6e primaire a développé un projet pédagogique original, soutenu par la ministre de la Santé Fadila Laanan, avec l'aide d'Infor-Drogues et de l'écrivain Nicolas Ancion.

    A l'école Xhovémont, à Liège, les enfants ont évoqué la cyberdépendance à partir d'un scénario qu'ils ont eux-mêmes rédigé. Et ils se sont interrogés sur leur rapport aux jeux vidéo. Si certains reconnaissent qu'ils aiment bien jouer, ils ne se sentent toutefois pas des accros acharnés aux jeux vidéo. C'est le cas d'Aï-Noa, d'Alice et d'Antoine. En moyenne, ils en consomment entre 1h et 1h1/2 par jour.

    Catherine Méan, institutrice à l'école communale Xhovémont, de Liège, a abordé ce thème qu'elle ne connaissait pas, à partir de discussions et de questionnaires avec tous les enfants: "Ce sont les enfants qui ont mené ce projet. Ils savaient que moi, je n'y connaissais rien. J'ai donc proposé des pistes de réflexion, des pistes de débat sur ce que peut entraîner une assuétude aux jeux vidéo au niveau de la vie sociale. Qu'est-ce qu'on peut devenir si on s'isole complètement, si on n'a plus de vie sociale? Et là, il sont poussé la réflexion assez loin".

    "C'est presque pour tous un problème difficile à gérer" explique Antoine Boucher, de l’ASBL Infor-Drogues. "C'est difficile d'arrêter, c'est difficile de ne pas recommencer une partie, de gérer son temps de jeu imposé par les parents".

    Pour savoir comment aborder les jeux vidéo en classe, une brochure de questions-réponses est désormais disponible.

    A. Delaunois

    Voir
  • Vidéo précédente

    Focus sur la cyberdépendance

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Focus sur la cyberdépendance

  • Entre 10 et 12 ans, les enfants possèdent ou utilisent fréquemment des consoles de jeux vidéo. Certains en deviennent parfois addicts.
    Image précédente

    Entre 10 et 12 ans, les enfants possèdent ou utilisent fréquemment des consoles de jeux vidéo. Certains en deviennent parfois addicts.

    Affiche
    Image suivante
    • Entre 10 et 12 ans, les enfants possèdent ou utilisent fréquemment des consoles de jeux vidéo. Certains en deviennent parfois addicts.

      Entre 10 et 12 ans, les enfants possèdent ou utilisent fréquemment des consoles de jeux vidéo. Certains en deviennent parfois addicts.

Les suggestions du jour

  • "J'aimerais appeler ma fille Nutella. Comment ça ? Non !"

    26 janvier 2015, 16:37

    Récemment, des parents habitant la ville de Valenciennes (Nord de la France) ont décidé d'appeler leurs filles respectivement "Nutella" et "Fraise". L'Officier d'Etat civil a réfusé ce choix. Porté devant le tribunaux, le litige opposant parents et...

  • Une antenne sous l'hélicoptère pour sauver plus vite les victimes d'avalanches

    26 janvier 2015, 16:42

    En France, 6 skieurs ont été retrouvés morts le week-end dernier. Ils ont été ensevelis sous une coulée de neige, alors qu'ils étaient partis en randonnée dans les Hautes Alpes, dans le massif du Queyras. Chaque année, en France et en Suisse, ils...

  • En rue ou à la maison, les Égyptiennes restent des proies trop faciles

    26 janvier 2015, 14:43

    Les violences envers les femmes et les jeunes filles restent un phénomène très inquiétant en Égypte. Quatre ans après la révolution, le retour à un régime autoritaire n'a pas amélioré la situation: le harcèlement en rue et les violences...

Dernière Minute

Vu sur le web