Aller directement au contenu principal

Incendie "suspect" à Jette: les riverains évacués ont pu rentrer chez eux

REGIONS | Mis à jour le vendredi 15 juin 2012 à 8h53

  • Près de 200 personnes ont été évacuées à la suite d'un incendie qui a ravagé un complexe sportif à Jette dans la nuit de jeudi à vendredi. Ces riverains évacués ont résidé une bonne partie de la nuit dans une salle communale. Le plan catastrophe de la commune a été déclenché. D'après le bourgmestre, la piste de l'incendie criminelle est plausible. Les pompiers présents sur place confirment l'information. Entretemps, les personnes évacuées ont pu regagner leur domicile.

    Selon Pierre Meys, l'incendie a été circonscrit aux alentours de 5 heures mais les pompiers procéderont encore durant plusieurs heures à son extinction complète.

    Des émanations de fumée soufflaient en direction de l'immeuble situé en face du complexe sportif en feu et ses résidents (près de 200) en ont été évacués par mesure de sécurité.

    Les dégâts matériels sont très importants puisque le complexe a été totalement détruit par les flammes. Le complexe sportif est situé sur l'avenue Guillaume De Greef et a pris feu vers trois heures

    L'incendie n'a pas fait de blessé, car le bâtiment était vide au moment des faits. Selon un pompier, ce sont des poubelles à proximité du bâtiment qui sont la cause du sinistre. Elles ont pris feu, pour ensuite embraser le hall sportif.  La thèse de l’incendie criminelle n’est donc pas écartée. D'autres poubelles auraient d'ailleurs été embrasées cette nuit dans la commune.

    "L’origine de l’incendie est suspecte, confirme Hervé Doyen (bourgmestre de Jette). Il y a eu, semble-t-il, des feux de poubelles signalés à gauche et à droite. À ce stade, je laisse au parquet le soin de déterminer les causes précises de l’incendie. Au niveau des dégâts matériels, je peux vous confirmer qu’ils sont très importants. En clair : la salle est par terre."

    Quant aux personnes évacuées : "À proximité de la salle omnisports, il y a un immeuble du foyer jettois qui a été évacué, par précaution. Ces 200 personnes ont été logées dans la salle des fêtes communale. Le plan catastrophe a été déclenché." Ce vendredi matin, peu avant neuf heures, on apprenait qu'elles ont été autorisées à regagner leur domicile. Les pompiers, eux, resteront encore sur place une bonne partie de la journée.

    Belga et RTBF

    Voir
  • Vidéo précédente

    Regardez cette vidéo amateur avec les images de l'incendie

    Vidéo suivante
    • Regardez cette vidéo amateur avec les images de l'incendie

    • Regardez ici les images de l'incendie

  • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes
    Image précédente

    Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

    RTBF
    Image suivante
    • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

      Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

    • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

      Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

    • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

      Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

    • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

      Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

    • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

      Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

    • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

      Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

    • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

      Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

    • Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

      Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes

  • Écoutez Joha De Becker, le chef de corps de la zone de police de Bruxelles Ouest
    • Écoutez Joha De Becker, le chef de corps de la zone de police de Bruxelles Ouest

Les suggestions du jour

  • Accueil des chômeurs en fin de droit: la révolte des CPAS

    30 janvier 2015, 17:03

    La situation que vivent les CPAS wallon et bruxellois est la conséquence d'une décision prise par le gouvernement Di Rupo de limiter dans le temps les allocations de chômage et de les supprimer après 3 ans. La mesure a pris effet à partir du 1er janvier...

  • Guantanamo, "les Etats-Unis se réfugient derrière un traité signé en 1903"

    30 janvier 2015, 16:41

    Alors qu’une détente historique s’amorce entre Cuba et les États-Unis (facilitation de la circulation des personnes, de l’argent et des marchandises), un dossier fait obstacle à la normalisation des relations entre les deux pays : la base navale de...

  • Avant d'être enlevé, il dénonçait des exactions de soldats de Kabila

    30 janvier 2015, 11:44

    Nous avons pu mettre la main sur un document sonore exclusif provenant du Congo. Il s'agit de la dernière conversation téléphonique de Christopher Ngoy, un défenseur des droits de l'homme. C’était le 21 janvier dernier. Aux tous premiers jours des...

L'actualité en images

Mons 2015 privé de Thalys

vendredi 30 janvier 2015

CPAS et afflux d'exclus du chômage

vendredi 30 janvier 2015

Dossier ouvrier polonais.be

jeudi 29 janvier 2015

Météo 22h30

vendredi 30 janvier 2015

Le 12 minutes

vendredi 30 janvier 2015

Météo 20h00

vendredi 30 janvier 2015

JT 19h30

vendredi 30 janvier 2015

Toutes les vidéos de l'info

Dernière Minute

Vu sur le web