Incendie "suspect" à Jette: les riverains évacués ont pu rentrer chez eux

Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes
8 images
Le centre sportif de Jette complètement détruit par les flammes - © RTBF
Belga News

Près de 200 personnes ont été évacuées à la suite d'un incendie qui a ravagé un complexe sportif à Jette dans la nuit de jeudi à vendredi. Ces riverains évacués ont résidé une bonne partie de la nuit dans une salle communale. Le plan catastrophe de la commune a été déclenché. D'après le bourgmestre, la piste de l'incendie criminelle est plausible. Les pompiers présents sur place confirment l'information. Entretemps, les personnes évacuées ont pu regagner leur domicile.

Selon Pierre Meys, l'incendie a été circonscrit aux alentours de 5 heures mais les pompiers procéderont encore durant plusieurs heures à son extinction complète.

Des émanations de fumée soufflaient en direction de l'immeuble situé en face du complexe sportif en feu et ses résidents (près de 200) en ont été évacués par mesure de sécurité.

Les dégâts matériels sont très importants puisque le complexe a été totalement détruit par les flammes. Le complexe sportif est situé sur l'avenue Guillaume De Greef et a pris feu vers trois heures

L'incendie n'a pas fait de blessé, car le bâtiment était vide au moment des faits. Selon un pompier, ce sont des poubelles à proximité du bâtiment qui sont la cause du sinistre. Elles ont pris feu, pour ensuite embraser le hall sportif.  La thèse de l’incendie criminelle n’est donc pas écartée. D'autres poubelles auraient d'ailleurs été embrasées cette nuit dans la commune.

"L’origine de l’incendie est suspecte, confirme Hervé Doyen (bourgmestre de Jette). Il y a eu, semble-t-il, des feux de poubelles signalés à gauche et à droite. À ce stade, je laisse au parquet le soin de déterminer les causes précises de l’incendie. Au niveau des dégâts matériels, je peux vous confirmer qu’ils sont très importants. En clair : la salle est par terre."

Quant aux personnes évacuées : "À proximité de la salle omnisports, il y a un immeuble du foyer jettois qui a été évacué, par précaution. Ces 200 personnes ont été logées dans la salle des fêtes communale. Le plan catastrophe a été déclenché." Ce vendredi matin, peu avant neuf heures, on apprenait qu'elles ont été autorisées à regagner leur domicile. Les pompiers, eux, resteront encore sur place une bonne partie de la journée.

Belga et RTBF


L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos