Il pourrait bientôt y avoir une IPPJ à Bruxelles

La ministre Huytebroeck veut créer une IPPJ à Bruxelles.
La ministre Huytebroeck veut créer une IPPJ à Bruxelles. - © Belga
Rédaction RTBF

C'est en tout cas la volonté d'Evelyne Huytebroeck, la ministre en charge de l'Aide à la Jeunesse en Communauté française. Pourtant, si cette nouvelle institution voit le jour, il ne devrait malgré tout pas y avoir de places en plus…

Pour le moment, il existe cinq institutions publiques de protection de la jeunesse, cinq IPPJ (Institution publique de protection de la jeunesse) dans toute la Communauté française. Quatre pour garçons et un pour filles.

Pourtant, aucun d'entre eux n'est situé sur le territoire bruxellois, alors que 40% des jeunes placés en IPPJ sont Bruxellois. D'où cette volonté d'Evelyne Huytebroeck d'en créer un ici à Bruxelles, notamment pour permettre aux jeunes Bruxellois qui y rentrent de garder un contact avec leur milieu de vie. "L’objectif, quand on envoie des jeunes en IPPJ, c’est d’assurer une réinsertion sociale. Le fait que ces jeunes soient plus proches de leur milieu familial, scolaire ou des personnes qui les encadrent, permet – et c’est confirmé dans la pratique – d’obtenir un meilleur travail à la sortie de l’IPPJ", confirme la ministre.

Il n'y a pas encore de date prévue pour l'ouverture de cet IPPJ. Nous n’en sommes qu’au début de la procédure. La ministre lancera la concertation en mars prochain au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Par contre, il semble déjà acquis que l'IPPJ bruxellois n'augmentera pas le nombre de places dans ces institutions. L'idée est en effet de mieux répartir l'offre. Ainsi, les 24 places qui pourraient être créées à Bruxelles seraient suppriméee de l'IPPJ de Fraipont, en province de Liège.

Geoffroy Fabré


Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos