Godinne: y a-t-il eu un nuage toxique lors de l'accident de trains?

Accident de train à Godinne le 11 mai dernier
Accident de train à Godinne le 11 mai dernier - © Belga
Belga News

Luc Lallemand, le patron d'Infrabel, a envoyé fin juin une lettre à l'administrateur-délégué de l'Afsca pour lui demander de mener une enquête sur le "nuage suspect" qui s'était dégagé de l'un des wagons touchés par la collision entre deux trains de marchandises à Godinne le 11 mai dernier, rapporte mardi La Libre Belgique. Cette demande a été faite en concertation avec les représentants des riverains.

Ce nuage, constitué apparemment d'émanations d'hydrocarbures, avait causé des maux de gorge et des picotements chez les riverains. La direction de l'Afsca doit encore approuver le principe de l'expertise demandée par Infrabel mais une source interne a confirmé à La Libre "que rien ne devrait s'opposer à cela".

Concrètement, un comité d'experts devra être constitué afin d'effectuer des prélèvements à Godinne. Il s'agira surtout de vérifier que les aliments (plantes potagères...) n'ont pas été contaminés. Le collège d'experts devra aussi s'assurer que les substances dégagées dans l'air présentaient bien une certaine toxicité.

L''Afsca n'exclut pas de mener une enquête plus approfondie en consultant notamment les dossiers médicaux des riverains qui marqueraient leur accord. Dans le même but, des prélèvements sanguins sur les animaux et des prélèvements dans les sols sont aussi envisagés.

Par ailleurs, à ce jour, la société gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel a déjà versé 472 500 euros d'indemnités aux riverains de l'accident de Godinne. Selon le porte-parole de la société, 945 personnes ont reçu la prime forfaitaire de 500 euros qui avait été promise.


Belga


L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos