Détention illégale d'armes: attention aux poursuites

RTBF
RTBF - © RTBF
Rédaction RTBF

Au programme du tribunal de Namur, ce mercredi matin, des personnes poursuivies pour détention d'armes. La loi a changé en 2006 et depuis, il faut avoir une autorisation pour détenir une arme à feu chez soi.

Une autorisation qui n'est pas si facile que ça à obtenir. Du coup, de nombreuses personnes ont omis de se mettre en ordre.

Conséquence : c'est à Namur aujourd'hui, mais c'est également vrai devant les cours de  justice d'autres villes : des prévenus doivent s'expliquer devant le tribunal correctionnel.

Le plus souvent, c'est une arme reçue en héritage dont on ne veut pas se séparer pour des raisons sentimentales. Plusieurs cas de ce type arrivent devant le tribunal correctionnel de Namur car les propriétaires ont omis de se mettre en ordre avec la loi. Pour éviter la sanction du tribunal, des amendes qui vont de 100 à 25 000 euros et des peines de prison de 1 mois à 5 ans, certains ont préféré abandonner volontairement leur arme au service de police. Mais d'autres ne veulent s'y résoudre et ils tentent alors une procédure de régularisation dont l'issue reste très incertaine.

Il faut s'attendre à la rentrée judiciaire à voir de plus en plus de personnes renvoyées devant le tribunal pour détention illégale d'armes à feu. Même s'il ne s'agit visiblement pas ici de criminel ou de délinquant, dans tous les cas, le ministère public réclame au minimum la confiscation de l'arme. Autant savoir.

 

P. Michalle


Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos