Aller directement au contenu principal

Détention illégale d'armes: attention aux poursuites

REGIONS | jeudi 1 juillet 2010 à 11h27

  • Au programme du tribunal de Namur, ce mercredi matin, des personnes poursuivies pour détention d'armes. La loi a changé en 2006 et depuis, il faut avoir une autorisation pour détenir une arme à feu chez soi.

    Une autorisation qui n'est pas si facile que ça à obtenir. Du coup, de nombreuses personnes ont omis de se mettre en ordre.

    Conséquence : c'est à Namur aujourd'hui, mais c'est également vrai devant les cours de  justice d'autres villes : des prévenus doivent s'expliquer devant le tribunal correctionnel.

    Le plus souvent, c'est une arme reçue en héritage dont on ne veut pas se séparer pour des raisons sentimentales. Plusieurs cas de ce type arrivent devant le tribunal correctionnel de Namur car les propriétaires ont omis de se mettre en ordre avec la loi. Pour éviter la sanction du tribunal, des amendes qui vont de 100 à 25 000 euros et des peines de prison de 1 mois à 5 ans, certains ont préféré abandonner volontairement leur arme au service de police. Mais d'autres ne veulent s'y résoudre et ils tentent alors une procédure de régularisation dont l'issue reste très incertaine.

    Il faut s'attendre à la rentrée judiciaire à voir de plus en plus de personnes renvoyées devant le tribunal pour détention illégale d'armes à feu. Même s'il ne s'agit visiblement pas ici de criminel ou de délinquant, dans tous les cas, le ministère public réclame au minimum la confiscation de l'arme. Autant savoir.

     

    P. Michalle

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • RTBF
    • RTBF

      RTBF

Les suggestions du jour

  • Trois avis d'économistes: l'avenir de l'Europe en noir ou en rose

    31 octobre 2014, 16:30

    Quels sont les principaux risques et les opportunités, pour l’Europe, de sortir de la crise? Nous avons demandé à trois spécialistes de l’économie et des finances de nous livrer à la fois leur scénario catastrophe et la perspective la plus...

  • Ce qui se passe au Burkina Faso est "un automne des pays africains"

    31 octobre 2014, 08:31

    L'Afrique est-elle en train de changer ? C'est en tout cas l'avis d'Oumou Zé, coordonnatrice de recherche et plaidoyer au CNCD. Invitée de L'acteur en Direct de Matin Première ce vendredi, elle affirme qu'il y a aujourd'hui "un ras-le-bol populaire des...

  • La lettre de la FGTB qui fâche les patrons wallons

    31 octobre 2014, 15:22

    "C’est une menace et cela ne va pas dans le bon sens pour une concertation sociale" affirme avec fermeté Jean-François Héris le patron des patrons wallons – "Absolument pas", rétorque Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, "la lettre dit que...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Dernière Minute

Vu sur le web