Aller directement au contenu principal

Des vandales ont saccagé les deux terrains de golf bruxellois

REGIONS | mercredi 9 octobre 2013 à 10h54

  • Dans la nuit de lundi à mardi, les deux terrains de golf que compte Bruxelles ont été vandalisés. Il s'agit de ceux de Boitsfort et d'Anderlecht. Les vandales ont utilisé la même technique. : ils se sont servis de pelles et de sel de déneigement. Les dégâts sont importants ; des compétitions ont d'ailleurs déjà dû être annulées.

    "Ce que l’on voit ici, c’est seulement une trace, comme un serpent. On a l’impression que les gens ont ouvert un sac de sel et l’ont épandu sur le sol, commente Alain Henrion (capitaine du Brussels Golf club). On voit déjà qu’après trois heures d’activités du sel, l’herbe n’est plus verte claire comme elle doit être mais est déjà attaquée par le sel et devient vert foncé."

    A côté,  des mottes de terre retournées à la pelle  jonchent le green du trou numéro 1. C’est dans cet état que le club de golf de Boitsfort a retrouvé 5 de ces 9 greens mardi matin. Même constat du côté d'Anderlecht. 15 des 18 trous du club ont été ravagés.

    Les dirigeants ne comprennent pas ces actes de vandalisme contre les deux clubs bruxellois : "C’est la stupeur,  l’indignation, l’incompréhension… pour Jean Dombrecht (responsable de la communication du club de Boitsfort). Pourquoi attaquer des golfs  de la Région bruxelloise de cette façon-là ? C’est véritablement une attaque presque d’un commando… Et choisir justement les greens prouve que les vandales connaissent bien le golf puisque c’est la partie la plus importante."

    Impossible à l'heure actuelle d'estimer les dégâts financiers. Des compétitions ont dû être annulées, des jardiniers supplémentaires ont été rappelés pour effectuer les réparations. Il faudra des heures, des jours voire des mois pour retrouver le green en état.

    Les deux clubs ont bien sûr porté plainte. Les zones de police de Bruxelles-midi et d'Uccle doivent à présent établir le lien entre les deux actes de vandalisme. Aucun suspect n'a été interpellé.

    Yasmina Favaro

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Club etonné Ces vandales ont utilisé une arme des destruction massive (le gros sel) et doivent s'imaginer certainement que le golf est réservé à une classe sociale, aux immigrés fiscaux français, aux hauts fonctionnaires européens, ce qui est totalement faux. Une seule solution : Que les joueurs de golf aillent expliquer que leur sport est démocratique et peut être pratiqué par tous, dans les trains de navetteurs de la SNCB par exemple. Ces volontaires s'habilleront en vêtements de jardinage, étant donné le peu de nettoyage des wagons . On pourrait imaginer qu'à l'école, le golf soit pratiqué durant les cours de sport, ou bien à la place des cours d'histoire. Cela amènerait une meilleure compréhension de la chose. Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi la pelouse est indispensable pour taper sur une balle de golf, ce serait bien. Je tremble pour les vendeurs, sur nos marchés, comme celui de la place Flagey, de petits fromage de chèvre. Ils risquent d'être la cible prochaine.

      10-10-2013 00:10 | Répondre

    • de JDY C'est bien plus simple : c'est une action des écolos gauchistes qui ne veulent admettre que le golf est devenu un sport démocratique ouvert à tous et qu'il respecte parfaitement la nature en créant, en plus, de merveilleux espaces verts dans Bruxelles. C'est minable !

      11-10-2013 05:06 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Armés de pelles, les vandales ont retourné le green, le rendant impratiquable.
    Image précédente

    Armés de pelles, les vandales ont retourné le green, le rendant impratiquable.

    RTBF
    Image suivante
    • Armés de pelles, les vandales ont retourné le green, le rendant impratiquable.

      Armés de pelles, les vandales ont retourné le green, le rendant impratiquable.

    • Des jardiniers s’affairent à remettre la pelouse en état.

      Des jardiniers s’affairent à remettre la pelouse en état.

    • de Club etonné Ces vandales ont utilisé une arme des destruction massive (le gros sel) et doivent s'imaginer certainement que le golf est réservé à une classe sociale, aux immigrés fiscaux français, aux hauts fonctionnaires européens, ce qui est totalement faux. Une seule solution : Que les joueurs de golf aillent expliquer que leur sport est démocratique et peut être pratiqué par tous, dans les trains de navetteurs de la SNCB par exemple. Ces volontaires s'habilleront en vêtements de jardinage, étant donné le peu de nettoyage des wagons . On pourrait imaginer qu'à l'école, le golf soit pratiqué durant les cours de sport, ou bien à la place des cours d'histoire. Cela amènerait une meilleure compréhension de la chose. Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi la pelouse est indispensable pour taper sur une balle de golf, ce serait bien. Je tremble pour les vendeurs, sur nos marchés, comme celui de la place Flagey, de petits fromage de chèvre. Ils risquent d'être la cible prochaine.

      10-10-2013 00:10 | Répondre

    • de JDY C'est bien plus simple : c'est une action des écolos gauchistes qui ne veulent admettre que le golf est devenu un sport démocratique ouvert à tous et qu'il respecte parfaitement la nature en créant, en plus, de merveilleux espaces verts dans Bruxelles. C'est minable !

      11-10-2013 05:06 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Trois avis d'économistes: l'avenir de l'Europe en noir ou en rose

    31 octobre 2014, 16:30

    Quels sont les principaux risques et les opportunités, pour l’Europe, de sortir de la crise? Nous avons demandé à trois spécialistes de l’économie et des finances de nous livrer à la fois leur scénario catastrophe et la perspective la plus...

  • Ce qui se passe au Burkina Faso est "un automne des pays africains"

    31 octobre 2014, 08:31

    L'Afrique est-elle en train de changer ? C'est en tout cas l'avis d'Oumou Zé, coordonnatrice de recherche et plaidoyer au CNCD. Invitée de L'acteur en Direct de Matin Première ce vendredi, elle affirme qu'il y a aujourd'hui "un ras-le-bol populaire des...

  • La lettre de la FGTB qui fâche les patrons wallons

    31 octobre 2014, 15:22

    "C’est une menace et cela ne va pas dans le bon sens pour une concertation sociale" affirme avec fermeté Jean-François Héris le patron des patrons wallons – "Absolument pas", rétorque Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, "la lettre dit que...

Dernière Minute

Vu sur le web