Décès d'un bébé à Charleroi: les parents s'interrogent sur un vaccin

Le père du bébé décédé au micro de notre journaliste.
Le père du bébé décédé au micro de notre journaliste. - © RTBF

Un couple de Charleroi a porté plainte contre X après la mort de leur petite fille âgée de 2 mois et demi. Elle est décédée 10 jours après avoir été vaccinée. Pour les parents, ce décès est suspect.

Les faits remontent à la mi-octobre. La petite Stacy et sa soeur jumelle Lesly, 2 bébés de  2 mois et demi, sont amenées par leurs parents à la consultation des nourrissons à l'Office National de l’Enfance. Elles reçoivent 3 vaccins : le Prevenar, l'Infanrix et la Rotarix. Selon les parents, Stacy était enrhumée. 10 jours plus tard, la petite fille très fiévreuse est admise à l'hôpital Notre-Dame de Gosselies. Elle décède dans la nuit. Son corps est couvert de plaques bleues.

Pour les parents, cette mort est suspecte et ils ont déposé plainte contre X. Le dossier est entre les mains d'une juge d'instruction du parquet de Charleroi. L'enquête est en cours.
Les décès après vaccins sont très rares. Cependant, en mars dernier, suite à la mort suspecte de 4 bébés, le Japon a retiré du marché 2 vaccins dont le Prevenar. Rappelons toutefois que rien ne permet cependant, à l'heure actuelle, de déterminer véritablement la cause de la mort du bébé.

Réaction de l’ONE

L'ONE a réagi notamment au fait que l'enfant aurait été malade. Le médecin qui a l'examinée le jour de sa vaccination n'a rien remarqué de particulier. Par ailleurs, une maladie bénigne ne constitue pas une contre-indication.

L'ONE affirme également que contrairement à ce qui a été déclaré, la fillette n'a reçu que les vaccins recommandés pour son âge. L'organisme insiste sur l'intérêt majeur des vaccins dans la promotion de la santé.



Isabelle Palmitessa, Daniel Barbieux
Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

L'actualité des régions en vidéo