De Stargate aux comics : les dieux égyptiens dans la culture geek à Mariemont

Une véritable porte des étoiles accueille les visiteurs au musée royal de Mariemont. Elle a été construite expressément pour une exposition sur les dieux égyptiens dans la culture geek. Il faut dire que le film Stargate de 1994 et les 214 épisodes de la série achevée en 2007 ont abondamment puisé leur inspiration dans la mythologie égyptienne.

Entre fiction et réalité

Le réalisateur s'était d'ailleurs entouré de spécialistes pour tourner son film. Parmi eux, un docteur en archéologie du nom de Tyson Smith. Bertrand Federinov, co-commissaire de l'exposition, explique son travail méticuleux : "Cet archéologue a recrée tout un monde aujourd'hui oublié de l'Égypte ancienne en allant dans le détail. Il a même fait plusieurs recherches au niveau de la langue pour recréer la prononciation et la grammaire de la langue des anciens Égyptiens".

 

L'exposition propose de vrais décors et de vrais costumes du film et de la série empruntés à des collectionneurs privés. On y retrouve par exemple les masques d'Apophis, de Râ ou encore d'Anubis. Des dieux de l’Égypte Antique transformés en personnages de fiction, et dont le rôle fictif correspond souvent au rôle mythique. "C'est la magie du cinéma", confie Bertrand Federinov, "il fait entrer dans les foyers, par le biais du divertissement, des informations mythologiques qui se basent sur du concret et la réalité de l'information".

Comics et jeux vidéos

À côté de Stargate, l’Égypte ancienne a aussi inspiré les auteurs de comics, de bande dessinée et même de jeux vidéos chers à la communauté geek. À côté de superhéros égyptiens comme Isis, les mythiques Batman ou Lara Croft évoluent entre les pyramides aux côté d'Osiris par exemple.

Une mythologie fascinante

Une influence qu'explique Arnaud Quertinmont, l'autre commissaire de l'exposition : "L'Égypte, ses sables du temps, ses millénaires... C'est fantastique et exotique donc ça marche déjà énormément. Ensuite on a aussi l'image même de ces dieux. Ce sont des dieux composites avec des têtes humaines et des corps d'animal. On a des monstres avec un arrière-train d'hippopotame, un corps de chien et une tête de crocodile : ce sont véritablement des assemblages qui fascinent toujours aujourd'hui".

Et c'est loin d'être fini. La culture populaire continue de puiser dans la mythologie égyptienne comme le tout dernier X-Men Apocalypse. Une œuvre fictionnelle qui permet tout de même, comme d'autres, de susciter l'intérêt de millions de téléspectateurs pour l’Égypte ancienne.

L'exposition est accessible au Musée Royal de Mariemont à Morlanwelz du 21 mai au 20 novembre. L'occasion aussi, pourquoi pas, de découvrir une autre riche exposition sur l'Égypte.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir