Aller directement au contenu principal

Crèches de Schaerbeek : la CSC proteste contre le licenciement de 2 puéricultrices

REGIONS | jeudi 20 septembre 2012 à 9h07

  • Une trentaine de syndicalistes de la CSC services publics ont manifesté mercredi soir à la maison communale de Schaerbeek. Il s’agissait d’une manifestation contre le licenciement de deux puéricultrices de l'asbl Crèches de Schaerbeek qu'ils estiment "illégitime". La CSC demande aussi que cette asbl redevienne un service public avec des échelles salariales et des avantages qui soient pareils pour tous.

    Pour le Syndicat chrétien, les crèches schaerbeekoises sont mal gérées. Deux affiliées de la CSC se sont fait licencier il y a deux mois. On leur reproche notamment d'être entrées en dehors des heures de service dans le bureau de leur directrice. Les délégués syndicaux pensent qu'il s'agit de licenciements abusifs. Il faut dire que la hiérarchie leur avait confié la clé de ce bureau.

    Quoi qu'il en soit, au-delà de ces licenciements, la CSC pense qu'avoir confié la gestion des crèches à une asbl para-communale plutôt qu'à la commune directement est une mauvaise chose. Benoit Lambotte, secrétaire régional de la CSC, explique : "Nous constatons aujourd’hui que la commune de Schaerbeek a fait le choix de mettre la gestion de ce secteur à une asbl qui relève du droit privé et ça nous inquiète. D’autant que coexistent dans cette asbl deux types de personnel : du personnel qui a signé un contrat de travail secteur privé et du personnel qui a signé un contrat de travail avec l’administration communale de Schaerbeek. Selon le type de contrat, ces personnes bénéficient de situations en termes de barèmes et d’avantages extrêmement différentes."

    De leur côté, les autorités de Schaerbeek, par la voix de l'échevin de la Petite Enfance Michel De Herde, répondent que cela fait vingt ans que les crèches de Schaerbeek sont organisées de la sorte, et que ça n'a jamais posé aucun problème.

    Barbara Boulet

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • La CSC pense qu'avoir confié la gestion des crèches à une ASBL para-communale plutôt qu'à la commune directement est une mauvaise chose
    Image précédente

    La CSC pense qu'avoir confié la gestion des crèches à une ASBL para-communale plutôt qu'à la commune directement est une mauvaise chose

    Belga (illustration)
    Image suivante
    • La CSC pense qu'avoir confié la gestion des crèches à une ASBL para-communale plutôt qu'à la commune directement est une mauvaise chose

      La CSC pense qu'avoir confié la gestion des crèches à une ASBL para-communale plutôt qu'à la commune directement est une mauvaise chose

Les suggestions du jour

  • Tout ce que vous voulez savoir sur les stress tests

    24 octobre 2014, 17:21

    Plus que deux fois dormir et la Banque centrale européenne dévoilera les résultats des stress tests, les tests de résistance imposés à 130 banque de la zone euro. Ils seront mis en ligne dimanche à midi précises sur le site de la BCE. En sept thèmes,...

  • Domotique: dans 5 ans, votre maison sera plus intelligente que vous

    24 octobre 2014, 16:19

    Et sinon plus intelligente, du moins plus "consciente." La domotique sous l’angle électronique dont on parle depuis 30 ans nous vient pourtant des Etrusques. Les anciens Romains plaçaient leur foyer sous la protection des divinités domestiques nommées...

  • "Le danger n'est pas la menace terroriste, mais la surveillance de masse"

    24 octobre 2014, 01:05

    Leurs noms évoquent la liberté d'expression et la protection des valeurs démocratiques fondamentales contre la surveillance étatique. Pour d'autres cependant, l'action des lanceurs d'alertes - whistleblowers en anglais - est condamnable. C'est ainsi que,...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Dernière Minute

Vu sur le web