Charleroi : "Pas question d'être la 5ème roue du carrosse", déclare A. Tanzilli

Antoine Tanzilli et Véronique Salvi, les deux échevins sortants de la liste.
Antoine Tanzilli et Véronique Salvi, les deux échevins sortants de la liste. - © Belga
Rédaction RTBF

Le cdH a présenté son programme à Charleroi en vue des élections communales. La liste est emmenée par Véronique Salvi, suivie d'Antoine Tanzilli (tous deux échevins sortants). Les humanistes carolos mettent en avant différentes thématiques comme la sécurité, le logement ou encore la propreté mais ils tiennent surtout à se différencier par leur méthode.

C’est un mot qui revient souvent dans la bouche des deux têtes de liste. Antoine Tanzilli et Véronique Salvi le concèdent : on ne peut pas tout faire. Il faut se fixer des priorités, prendre une direction politique plus nette et tenir ses engagements. Les candidats insistent aussi sur l’importance d’agir en toute transparence.

Quant au programme en tant que tel, il est question de sécurité : en valorisant - par exemple -l’inspecteur de quartier, en rendant les sanctions administratives plus efficaces… Au niveau de la propreté, le cdH propose notamment d’organiser un ramassage des poubelles en soirée et de planifier un nettoyage quartier par quartier. Un cdH qui rêve aussi de créer du logement, de pouvoir rendre Charleroi plus attractif (et ainsi d’attirer de nouveaux habitants), d’améliorer l’offre universitaire.

Tanzilli et Salvi défendent leur bilan au sein de la majorité

Tout n’a pas toujours été rose, concèdent-ils. Ils pointent notamment les luttes intestines au sein du collège qui n’ont pas toujours servi l’intérêt de la Ville. Le cdH espère évidemment faire partie de la nouvelle majorité mais ses membres l’affirment : ce ne sera pas à n’importe quel prix. "Pas question d’être la 5ème roue du carrosse", a déclaré Antoine Tanzilli.

Grégory Fobe


L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos