Bocuse d'or : la Belgique sélectionnée pour la finale mondiale à Lyon

La gastronomie est plus que jamais aujourd'hui un vecteur d'image pour une ville ou un pays
La gastronomie est plus que jamais aujourd'hui un vecteur d'image pour une ville ou un pays - © Libre de droit
Rédaction RTBF

En pleine année de la Gastronomie, Bruxelles accueillait pendant deux jours les Bocuses d'Or au palais cinq du Heysel. Il s’agissait plus précisément de la manche européenne du célèbre concours culinaire. 20 pays, parmi lesquels la Belgique, se sont affrontés pour tenter de décrocher leur place pour la finale mondiale qui se disputera l'an prochain à Lyon. La Belgique fait partie des heureux sélectionnés.

Après deux jours pendant lesquels des chefs européens se sont affrontés à grands coups de petits plats, les Belges ont été sélectionnés pour la finale mondiale des Bocuses d'Or. Celle-ci se passera en janvier prochain à Lyon, en France. La Belgique fait ainsi partie des 12 sélectionnés. C'est le chef gastronomique belge Robrecht Wissels qui a qualifié notre pays pour la finale mondiale.

Les pays nordiques, quant à eux, ont encore une fois réalisé un grand chelem puisque sur les trois premières marches du Podium, on retrouve un norvégien, un suédois et un danois.

Bruxelles, au centre de la gastronomie mondiale

Avec ce concours, Bruxelles a été, pendant deux jours, le centre de la planète gastronomique. Il était impossible de compter les étoiles circulant dans les travées du palais cinq du Heysel. Le comité des Bocuses d’or était composé de nombreux grands chefs, avec parmi ceux-ci, Pierre Wynants du Comme chez soi. Il a été promu président d’honneur pour cette manche à Bruxelles.

''C’est extraordinaire de pouvoir faire ce concours à Bruxelles. Il faut d’ailleurs vraiment en profiter parce que ce ne sera plus le cas avant 20 ou 30 ans. Et puis, recevoir les plus grands chefs internationaux fait beaucoup bougé notre pays et c’est vraiment un avantage'' raconte-t-il.

Yves Matagne est chef du Sea Grill et président du jury pour cette manche européenne. Il insiste sur l’importance de ce rassemblement chez nous ''Dans le cadre de Brusselicious, c’est vraiment important pour nous d’accueillir les Bocuses d’or ici. Quand on voit le monde qui est réuni ici et notamment la presse, on se rend compte de l’ampleur de ce concours mondial et de combien il est important pour la Belgique.''

Et selon Yves Matagne toujours, Bruxelles n'aurait plus à rougir des grandes places gastronomiques européennes. ''Bruxelles a une énorme réputation au niveau international, et c’est aussi sans doute pour ça que l’étape d’Europe des Bocuses d’or est là.''

Alex Atala est brésilien et chef du DOM à Sao Paulo.  Après avoir fait ses classes à Bruxelles chez Jean-Pierre Bruneau dans les années 80, il préside aujourd'hui le jury international du concours. ''Je crois que Bruxelles est un point référentiel pour nous, amants de la gastronomie.''

La gastronomie est plus que jamais aujourd'hui un vecteur d'image pour une ville ou un pays. Bruxelles et la Belgique l'ont bien compris, comme avant eux les pays scandinaves. Ceux-ci ont investi dans leurs chefs et trusté tous les premiers prix du concours ces dernières années.

Pierre Vandenbulcke avec Florence Hainaut

Publicité

L'actualité des régions en vidéo




+ de vidéos