(A SUIVRE) et Métal Hurlant : 350 originaux de bande dessinée exposés à Liège

Six planches de Loustal visibles à l'exposition
3 images
Six planches de Loustal visibles à l'exposition - © RTBF - François Braibant

Une importante exposition de bande dessinée s'ouvre ce vendredi à Liège, à la Boverie. Elle s'appelle "révolution bande dessinée" et est consacrée à deux revues qui ont marqué la BD dite "adulte" entre 1975 et 1997. Il s'agit de Metal Hurlant et de (A SUIVRE). L'exposition présente 350 planches originales prêtées par le grand patron français de la distribution : Michel-Edouard Leclerc.

Ne vous attendez pas à y trouver des pages du petit Spirou. C'est une exposition pointue. Les 350 planches originales présentées ici retracent l'histoire de deux revues dites "adultes" ou révolutionnaires : (A SUIVRE) et Métal Hurlant. Métal Hurlant créée par Jean-Pierre Dionnet. "En 1974, j'ai créé cette revue avec Jean Giraud et Philippe Druillet. Druillet avait fait de la science-fiction dans Pilote, mais il voulait aller plus loin dans la cruauté, la violence, le sexe... Giraud, lui, était très connu comme dessinateur de Blueberry, mais il voulait faire de la science-fiction sous le nom de Moebius."

Faire éclater les cadres

Nous sommes dans l'après-mai 68. Une série de jeunes auteurs de bande dessinée ont eux aussi envie de faire éclater les cadres et d'aborder des thèmes qui ne sont pas ceux de la BD classique. "Ca les démange" explique Michel-Edouard Leclerc. "Et ils le disent à travers le dessin. Ils le disent à travers Métal Hurlant, qui est un peu le grand frère de Pilote passé à l'âge adulte. Ils le disent aussi dans une revue créée chez Casterman, un éditeur de tradition catholique, mais qui voit bien que les choses bougent, la revue (A SUIVRE)." 

"(A SUIVRE), c'est là qu'il va y avoir le grand développement du feuilleton dessiné, des romans graphiques" explique le commissaire de l'exposition Jean-Baptiste Barbier. "Ca va accompagner l'histoire de toute la revue. Le récit et le noir et blanc. Ils veulent défendre le principe du récit en noir et blanc. Donc vous avez un dessinateur de génie comme Hugo Pratt qui prendra son vrai essor dans (A SUIVRE)." Pratt, dont l'exposition présente une dizaine de planches originales de Corto Maltese et des Scorpions du désert.

Un moment d'histoire de la bande dessinée

C'est aussi dans (A SUIVRE), que Johan de Moor, éphémère repreneur de Quick et Flupke a créé la vache Pi : "Avec un peu de recul, Je me dis que oui, c'est de l'histoire finalement. Je savais que j'étais occupé à déconner un peu... J'étais libre aussi. C'est ça qui était important. Je faisais exactement ce que je voulais. Je savais très bien que c'était ça que je voulais faire et tout d'un coup, voilà, on me donnait un support !"

Parmi les auteurs présentés à la Boverie, les amateurs retiendront ces quelques noms : Pratt, Moebius, Sokal, Loustal, Baru, Ferrandez, Comès, Bilal, Servais, Boucq, Nicollet, Juillard, Manara, Gillon, Yves Chaland. Entre autres.

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir