Aller directement au contenu principal

La guerre du Camembert de Normandie

MONDE | jeudi 13 septembre 2012 à 16h13

  • AOP : appellation d'origine protégée. Ces trois lettres valent leur pesant d’or. Quand il achète un aliment pourvu de ce sigle, le consommateur est assuré de sa qualité. Ce label européen fête cette année son vingtième anniversaire. Et il est en quelque sorte victime de son succès.

    Créée dans le but de favoriser le savoir faire local, de lutter contre une certaine standardisation de la production alimentaire, cette appellation protège aujourd'hui des tas de produits comme des vins, des fromages, du riz, des charcuteries. Et elle est très convoitée. Au point de susciter parfois de véritables conflits. Le camembert de Normandie en est un bon exemple.

    Il y a camembert et camembert

    Comme de nombreux consommateurs, quand vous achetez un camembert, vous veillez à ce qu’il vienne de Normandie, terre natale de ce fromage. Mais comme de nombreux consommateurs, vous ne vous êtes certainement pas rendu compte qu’il y avait deux camemberts. Sur l’un, il est écrit :  " fabriqué  en Normandie ". Sur l’emballage de l’autre, on trouve le terme : " camembert de Normandie ". Et c’est sur celui-là et celui-là seulement que le logo AOP peut être apposé.

    Car pour faire un " camembert de Normandie ", il faut respecter un cahier de charges très strict. Sa fabrication commence dans les prairies normandes. Seule une vache normande, nourrie selon des principes très précis, pourra fournir du lait à un producteur de camembert AOP. Outre cette condition, le camembert de Normandie AOP devra : être à base de lait cru, moulé à la louche, produit dans une zone géographique précise. Voilà pourquoi peu de producteurs en fabriquent. C’est exigeant et ça coûte cher.

    Du coût, du goût

     " Produire un camembert de Normandie AOP ça coûte le double d’un produit de grande distribution. Alors choisir cette voie-là, ce n’est pas la voie de la facilité " nous dit Bertrand Gillot le directeur de la fromagerie Réo, située à Lessay en Normandie. " Nous devons respecter des contraintes énormes, au niveau des éleveurs, au niveau sanitaire. Et nos rendements sont moins bons puisqu’il s’agit de fromages au lait cru "

    Au goût, les deux produits sont totalement différents. Sur le marché de La Haye du Puis, nous rencontrons Nicolas Lajoie. Cela fait des années qu’il vend des fromages. Et pour lui, entre les deux camemberts, il n’y a pas photo : " Le camembert pasteurisé a une croûte toute blanche. Et ils ont tous à peu près le même goût "

    La meilleure défense c'est l'attaque

    Mais le problème, c’est que le camembert au lait cru se fait rare : il représente moins de 10% d’un marché envahi par le " camembert fabriqué en Normandie " . Alors, l’association de défense AOP camembert de Normandie a pris le taureau par les cornes. Elle a décidé d’assigner en justice les producteurs industriels. Elle demande que ces camemberts-là ne fassent plus référence sur leurs étiquettes à la Normandie. Pour leur avocate, Johanna Azincourt, le terme " fabriqué en Normandie " induit le consommateur en erreur : " on ignore quel composant vient effectivement de Normandie. On pourrait très bien imaginer que seule la mise en boîte du fromage se fait en Normandie ! "

    L’affaire est donc maintenant entre les mains de la justice. Il lui faudra du temps pour trancher la question. En attendant les connaisseurs devront toujours lire attentivement les emballages de camemberts.

    Isabelle Huysen, journaliste

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    AOP ou la guerre du camembert

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      AOP ou la guerre du camembert

  • La fabrication du camembert de Normandie
    Image précédente

    La fabrication du camembert de Normandie

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • La fabrication du camembert de Normandie

      La fabrication du camembert de Normandie

Les suggestions du jour

  • Conflit à Gaza: "Une impuissance qui se transforme en colère"

    23 juillet 2014, 17:12

    Daniel Fontaine, journaliste à la RTBF, vient de revenir d'Israël ce mercredi après avoir sillonné la région et ses environs quatre jours entiers. S'il ne s'est pas rendu dans la Bande de Gaza, faute de temps, il a pu prendre le pouls. Découvrez son...

  • Un bac en fin de rhéto comme en France? Rudy Demotte confirme

    24 juillet 2014, 08:25

    Le nouveau ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles était l'invité de Matin Première ce jeudi. Rudy Demotte confirme l'intention de son gouvernement d'introduire un bac en fin de secondaire comme cela se fait en France, une idée qui se...

  • Ces applications mobiles faussement gratuites qui peuvent coûter cher

    23 juillet 2014, 13:12

    Le marché des applications mobiles pour smartphones et tablettes est en pleine expansion. En Europe, il devrait rapporter 63 milliards d'euros dans les cinq prochaines années. Le problème est que plus de la moitié des jeux ainsi mis en ligne, et annoncés...

L'actualité en images

Chantier Patrimonito à Bois-du-Luc

mercredi 23 juillet 2014

Axa ouvre son service carrosserie

mercredi 23 juillet 2014

Bande de Gaza

mercredi 23 juillet 2014

Les Belges au Salon de Farnborough

mercredi 23 juillet 2014

Nouveaux enjeux pour la cocof

mercredi 23 juillet 2014

JT 19h30

mardi 22 juillet 2014

Devoir d'enquête

Ishane - Les...

mercredi 23 juillet 2014

Météo internationale

mercredi 23 juillet 2014

Quel Temps ! (LS)

Planche à voile 2/2

jeudi 24 juillet 2014

Quel Temps ! (LS)

Planche à voile 1/2

mercredi 23 juillet 2014

Toutes les vidéos de l'info