USA: les Républicains ont élu leur champion face à Barack Obama

Ann et Mitt Romney
Ann et Mitt Romney - © Robyn BECK (AFP)
Rédaction RTBF

A dix semaines de l'élection présidentielle américaine, le candidat républicain Mitt Romney a reçu le feu vert de son parti pour conquérir la Maison Blanche.

La convention républicaine se tient à Tampa, en Floride. Ce grand show politique doit booster le candidat dans les sondages. Mardi soir, Mitt Romney a formellement reçu l'investiture. et a obtenu sans difficulté les 1144 délégués républicains, dernière étape de l'investiture républicaine. Il faut dire qu'il n'affrontait aucun adversaire. Cet adoubement public est donc surtout l'occasion, pour l'adversaire de Barack Obama, de mieux se faire connaître des Américains.

Mitt Romney est reconnu comme un homme d'affaires efficace, mais son image reste élitiste et distante. Son épouse fut chargée de briser la glace. Ann Romney apparaît comme l'atout spontané et chaleureux de son époux. Dans son discours, elle a parlé de l'histoire d'amour avec son mari, tout en refusant d'en faire un conte de fées. "Mitt Romney est l'homme dont l'Amérique a besoin. Il va tirer le pays vers le haut", a-t-elle dit.

Pas un conte de fées non plus, le programme des Républicains. La convention a adopté des lignes directrices résolument conservatrices: interdiction de l'avortement et des mariages gays, annulation de la réforme de santé du président Barack Obama et tolérance zéro contre l'immigration illégale. "Jetez-le dehors", a clamé le président de la Chambre, John Boehner, à propos du président démocrate. Un dernier sondage montre que l'écart entre les deux candidats n'est plus que de 2%, 43% pour Mitt Romney, 45% pour Barack Obama.

Daniel Fontaine