Un Commissaire européen soupçonné de trafic d'influence démissionne

Démission du commissaire John Dalli mis en cause dans une fraude
Démission du commissaire John Dalli mis en cause dans une fraude - © Tous droits réservés
Rédaction RTBF

Jusqu'à mardi après-midi, le maltais John Dalli était le Commissaire à la santé et à la protection des consommateurs. Il a démissionné après une enquête de l'organisme anti-fraude de l'Union européenne qui le met directement en cause.

C'est une entreprise suédoise de production de tabac qui a déposé plainte. Elle affirme qu'un homme a pris contact avec elle et lui a promis, contre une somme d'argent, d'utiliser ses relations avec le Commissaire pour modifier la législation en préparation sur certains produits que cette société commercialise. La société a alerté la Commission qui a elle-même averti l'OLAF, l'office de lutte anti-fraude de l'Union européenne. Le rapport de l'OLAF signale qu'aucune transaction n'a eu lieu, il n'y a eu aucun versement d'argent. Toujours selon le rapport, le Commissaire Dalli n'a pas été directement impliqué dans ces négociations si l'on ose dire mais, dit l'OLAF, l'ex-Commissaire était au courant de ce qui se tramait.

Selon la Commission, cette histoire n'a eu aucune influence sur les services chargés de préparer la législation concernée.

John Dalli nie toute implication dans cette histoire mais il affirme vouloir démissionner pour pouvoir défendre sa réputation et celle de la Commission. Le rapport de l'OLAF a été transmis à la justice maltaise.

C'est la première fois qu'un Commissaire seul démissionne. En 1999, c'est toute la Commission Santer qui avait démissionné après un rapport d'experts mettant en avant des pratiques de favoritisme et de népotisme dans le chef de certains Commissaires. A l'époque, personne ne pouvait obliger un Commissaire à démissionner. Depuis, le président de la Commission a la possibilité de demander à un membre de son équipe de quitter la Commission.

C'est un autre Commissaire qui reprend les dossiers de John Dalli en attendant la nomination d'un autre Maltais à la Commission.

Anne Blanpain