Syrie: le jésuite Paolo Dall'Oglio a dû quitter le pays et témoigne

Le jésuite Paolo Dall'Oglio à Mar Moussa
Le jésuite Paolo Dall'Oglio à Mar Moussa - © LOUAI BESHARA (AFP)
Rédaction RTBF

Après la visite du pape au Liban et les réactions violentes provoquées par un film dénigrant l'islam, voici une rencontre avec un témoin de premier plan. Paolo Dall'Oglio est un jésuite qui vit depuis 30 ans en Syrie mais sa franchise a fini par déplaire au régime de Bachar el-Assad. Il a dû quitter son pays d'adoption il y a quelques mois.

Paolo Dall'Oglio est une personnalité atypique dans le monde catholique. Il œuvre depuis 30 ans au dialogue islamo-chrétien et conserve toute sa liberté de parole sur les événements du Moyen-Orient. Il se dit heureux d'avoir entendu le pape s'avancer sur ce terrain, en évoquant une communion entre les fils d'Abraham. Mais il ne peut s'empêcher de regretter la frilosité du Vatican quand il s'agit de dénoncer les massacres commis par le régime syrien.

Depuis qu’il a quitté son monastère de Mar Moussa, Paolo Dall'Oglio plaide la cause de la Syrie et aussi de l’entente entre l'occident chrétien et le monde musulman. Il donne des conférences et est reçu dans les chancelleries. Dimanche, il s'est entretenu avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Ecoutez l’interview de Paolo Dall'Oglio par Daniel Fontaine en cliquant sur le lien ci-contre.


Publicité