Russie: 15 hospitalisés après l'incendie dans un sous-marin nucléaire

Sous-marin nucléaire russe
Sous-marin nucléaire russe - © ALEXANDER ZEMLIANICHENKO - IMAGEGLOBE

Quinze personnes ont été hospitalisées après un incendie lundi à bord d'un sous-marin nucléaire en réparation dans l'Extrême-Orient russe, a révélé mardi le comité d'enquête, alors que de premières informations ne faisaient état d'aucune victime.

"Quinze militaires ont été blessés, ils sont actuellement soignés à l'hôpital militaire de la marine", indique le comité d'enquête dans un communiqué, sans donner plus de détail sur la nature de ces blessures.

Le ministère de la Défense n'avait fait état d'aucune victime lundi.

Le sous-marin Tomsk avait été retiré du service en 2009 pour subir des réparations dans un chantier naval à Bolchoï Kamen, à 30 km de la ville portuaire de Vladivostok.

Un incident "normal"

Un haut-responsable de la flotte russe du Pacifique avait aussi assuré que le niveau de radioactivité dans la zone de l'incident était "normal".

Le ministère de la Défense avait indiqué que selon de premières informations, l'incendie était dû à des violations des règles de sécurité lors de travaux de soudure.

Le sous-marin a subi d'importants dommages affectant ses fonctionnalités, a indiqué le comité d'enquête mardi sans autre détail. Il a aussi annoncé avoir ouvert une enquête pour "abus de pouvoir" à l'encontre des responsables du bâtiment.

Une source proche du dossier à indiqué mardi à l'agence Interfax que l'incendie, dû à un manque de vigilance lors des travaux de soudure, s'était rapidement propagé car l'extincteur situé à proximité était vide.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir