Aller directement au contenu principal

Rigueur: des manifestants de toute l'Espagne déferlent sur Madrid

MONDE | Mis à jour le samedi 15 septembre 2012 à 11h35

  • Sous le mot d'ordre "Ils veulent ruiner le pays, il faut l'empêcher", une foule multicolore de manifestants venus de toute l'Espagne a envahi Madrid samedi pour protester contre la politique de rigueur, au moment où le pays, miné par le chômage, tente d'éviter un sauvetage global.

    Dès le matin, les manifestants, par milliers, ont déferlé sur les avenues du centre de la capitale: cortège vert des enseignants, parents et élèves pour la défense de l'éducation, un autre blanc réunissant les services de santé, une marche noire pour les fonctionnaires, un défilé orange pour les personnes dépendantes et âgées, un autre regroupant le monde de la culture.

    Pendant ce temps, d'autres descendaient des centaines de cars arrivés de toutes les régions, de Catalogne, d'Andalousie ou du nord de l'Espagne, portant les couleurs des deux grands syndicats espagnols, UGT et CCOO, qui organisent cette journée aux côtés de 150 organisations réunies dans un "sommet social".

    "Ils baissent les salaires, ils augmentent les impôts, nous revenons 20 ou 30 années en arrière", lance Roberto Saldana, un pompier de 44 ans venu de Huelva, en Andalousie, casque rouge sur le crâne.

    Avec un groupe de collègues, il a voyagé toute la nuit en car, avant de marcher vers la grande place Colon, dans le centre de Madrid.

    C'est là que la foule devait se rassembler à la mi-journée, autour d'une immense banderole rouge barrée du slogan: "Ils veulent ruiner le pays, il faut l'empêcher", pour écouter les discours syndicaux.

    C'est la première grande journée nationale de protestation depuis celle du 19 juillet, lorsque des centaines de milliers de personnes avaient battu le pavé à Madrid, pour crier leur colère contre les coupes budgétaires qui étranglent la population, durement éprouvée par un chômage frappant un quart des actifs.

    AFP

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Manifestation anti rigueur le 29 août 2012 à Madrid
    Image précédente

    Manifestation anti rigueur le 29 août 2012 à Madrid

    Dominique Faget (AFP)
    Image suivante
    • Manifestation anti rigueur le 29 août 2012 à Madrid

      Manifestation anti rigueur le 29 août 2012 à Madrid

Les suggestions du jour

  • Tout ce que vous voulez savoir sur les stress tests

    24 octobre 2014, 17:21

    Plus que deux fois dormir et la Banque centrale européenne dévoilera les résultats des stress tests, les tests de résistance imposés à 130 banque de la zone euro. Ils seront mis en ligne dimanche à midi précises sur le site de la BCE. En sept thèmes,...

  • Domotique: dans 5 ans, votre maison sera plus intelligente que vous

    24 octobre 2014, 16:19

    Et sinon plus intelligente, du moins plus "consciente." La domotique sous l’angle électronique dont on parle depuis 30 ans nous vient pourtant des Etrusques. Les anciens Romains plaçaient leur foyer sous la protection des divinités domestiques nommées...

  • "Le danger n'est pas la menace terroriste, mais la surveillance de masse"

    24 octobre 2014, 01:05

    Leurs noms évoquent la liberté d'expression et la protection des valeurs démocratiques fondamentales contre la surveillance étatique. Pour d'autres cependant, l'action des lanceurs d'alertes - whistleblowers en anglais - est condamnable. C'est ainsi que,...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute