RDC-Rwanda: Londres suspend son aide budgétaire au Rwanda pour son soutien au M23

Le président rwandais Paul Kagame perd le soutien économique de son allié britannique
Le président rwandais Paul Kagame perd le soutien économique de son allié britannique - © BENOIT DOPPAGNE - Belga
Belga News

La ministre britannique de l'Aide au développement, Justine Greening, a annoncé vendredi que Londres ne verserait pas la prochaine tranche d'aide budgétaire au Rwanda d'un montant de 21 millions de livres en raison de présomptions d'une implication de Kigali dans le soutien au mouvement rebelle congolais M23 en République démocratique du Congo (RDC).

Ce paiement de 21 millions de livres (environ 26 millions d'euros) à des fins d'aide budgétaire ne sera pas déboursé à la suite d'une rupture des principes de partenariat contenus dans le mémorandum d'accord entre les deux pays, a précisé son département dans un communiqué reçu à Bruxelles.

"Le gouvernement (britannique) a déjà exprimé ses préoccupations à propos de rapports crédibles et convaincants de l'implication du Rwanda dans le M23" en RDC, a indiqué Mme Greening, citée dans le communiqué.

"Cette preuve constitue une rupture des accords de principe établis dans le mémorandum d'accord et en conséquence, j'ai décidé de ne pas dégager la prochaine tranche de l'aide destinée au budget rwandais", d'un montant de 21 millions de livres (25,9 millions d'euros ou 33,7 millions de dollars), a-t-elle ajouté.

Cette somme devait être versée d'ici décembre.

 

La décision de Mme Greening fait suite à celle, hautement polémique de son prédécesseur, Andrew Mitchell, qui avait levé partiellement en septembre le gel de l'aide au Rwanda, décrété en juillet.

Dans le même temps, le Royaume-Uni a annoncé une aide supplémentaire de 18 millions de livres, sous forme notamment de nourriture et d'eau, pour venir en aide durant trois mois à quelque 100.000 Congolais.

Un important contributeur

Le Royaume-Uni est le second contributeur bilatéral du Rwanda, après les États-Unis, et devait lui verser 75 millions de livres cette année, dont 37 millions payables directement au gouvernement.

Au cours des quatre dernières années, le Royaume-Uni a accordé un total de 265 millions de livres d'aide au Rwanda, selon des chiffres officiels.

Les rebelles du M23, des mutins qui combattent les Forces armées de la RDC (FARDC) depuis avril dans l'est du pays, ont pris le 20 novembre la ville de Goma, frontalière du Rwanda. Aux termes d'une médiation des pays des Grands Lacs, ils ont accepté cette semaine de se retirer de la ville et d'autres positions prises dans la foulée aux alentours. Vendredi, des centaines d'entre eux quittaient les collines surplombant la ville de Sake, située à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Goma.

Kinshasa et l'ONU accusent le Rwanda et l'Ouganda de soutenir la mutinerie, ce que Kigali et Kampala démentent.


Avec Belga