Aller directement au contenu principal

Nigeria: 4 morts dans des attaques contre deux églises

MONDE | Mis à jour le dimanche 10 juin 2012 à 16h37

  • Trois personnes, dont un kamikaze qui a fait exploser sa voiture contre une église à Jos, dans le centre du Nigeria, ont été tuées dimanche et 41 ont été blessées, selon des officiels. Le groupe islamiste Boko Haram a revendiqué les attaques.

    Par ailleurs, au moins une personne est morte et plusieurs ont été blessées dimanche dans un deuxième attentat contre une église dans la ville de Biu (nord-est), a annoncé à l'AFP le responsable d'une association chrétienne.

    "Des hommes armés ont attaqué l'église pendant le service religieux", a déclaré le président de l'Association chrétienne du Nigeria de Biu, Samson Bukar. "Une fidèle a été tuée et plusieurs blessés, dont deux sont dans un état critique", a-t-il dit, précisant que "les hommes armés se sont enfuis après l'attaque".

    Le kamikaze est tué

    A Jos, il y a eu "41 blessés, le kamikaze et deux autres personnes ont été tuées. Les blessés sont traités à l'hôpital évangélique de Jos", a indiqué à l'AFP un porte-parole du gouvernement local, Pam Ayuba.

    Un peu plus tôt, le gouvernement avait dit craindre de nombreuses victimes, l'explosion ayant eu lieu pendant un office et provoqué l'effondrement de l'église.

    Revendication

    "Nous sommes responsables de l'attaque suicide contre une église à Jos (centre) et d'une autre attaque contre une église à Biu (nord-est)", a déclaré Abul Qaqa, se présentant comme un porte-parole du groupe, lors d'une conférence de presse par téléphone depuis Maiduguri, le fief de Boko Haram dans le nord-est.

    S'exprimant en haoussa, langue la plus répandue dans le nord musulman du Nigeria, Abul Qaga a poursuivi : "nous avons lancé ces attaques pour démentir les affirmations des forces de sécurité nigérianes qui ne nous ont pas affaiblis au cours de leurs dernières opérations contre nous".

    "L'État nigérian et les chrétiens sont nos ennemis et nous lancerons des attaques contre l'État et son appareil sécuritaire ainsi que contre les églises jusqu'à ce que nous achevions notre but qui est d'établir un État islamique à la place de l'État séculier", a-t-il poursuivi.

    AFP

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Des fidèles devant une église touchée par un attentat à Jos le 11 mars 2012, au Nigeria
    Image précédente

    Des fidèles devant une église touchée par un attentat à Jos le 11 mars 2012, au Nigeria

    Archive AFP
    Image suivante
    • Des fidèles devant une église touchée par un attentat à Jos le 11 mars 2012, au Nigeria

      Des fidèles devant une église touchée par un attentat à Jos le 11 mars 2012, au Nigeria

Les suggestions du jour

  • Séisme au Népal: la géolocalisation Facebook pour rassurer ses proches

    26 avril 2015, 15:30

    Les communications avec le Népal restent extrêmement difficiles à l'heure qu'il est. Le réseau électrique est hors service, les lignes téléphoniques sont coupées. On trouve encore un peu de Wi-Fi à certains endroits, ce qui permet de donner quelques...

  • "On se plaint d'un jour de grève ? C'est ça la vie sans service public"

    26 avril 2015, 15:20

    Ce mercredi, c’était la grève dans la fonction publique. Motifs de la mauvaise humeur : saut d’index, fin de carrière, pensions et valorisation diminuée des années, entre autres. Derrière ce mouvement, la seule CSGP, syndicat socialiste. Les autres...

  • Une chaîne humaine pour déménager la bédéthèque de Namur

    26 avril 2015, 13:51

    Deux cents lecteurs et bénévoles ont formé une chaîne humaine sur 600 mètres pour déménager les premiers ouvrages de la "Baie des Tecks" des anciens aux nouveaux locaux à Bomel. Six cents bandes dessinées ont pris le chemin des nouveaux locaux à...

En direct

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute

Monde