Aller directement au contenu principal

Nigeria: 23 policiers tués dans une embuscade organisée par une secte

MONDE | jeudi 9 mai 2013 à 11h16

  • Des membres d'une mystérieuse secte nigériane ont tendu une embuscade aux policiers venus les arrêter, tuant 23 agents avant d'incendier les corps de leurs victimes, dans le centre du Nigeria, a indiqué à l'AFP un responsable de la police.

    "Un groupe de 60 agents de police (...) a été la cible d'une attaque des membres de la secte Ombatse qui leur ont tendu une embuscade" mardi, a déclaré un responsable policier de l'Etat central de Nassarawa, Abayomi Akeremale. "Les hommes armés d'Ombatse ont ouvert le feu sur nos agents, tuant 23 d'entre eux et brûlant" leurs cadavres, a-t-il ajouté.

    L'Etat de Nassarawa se situe à la limite entre le nord majoritairement musulman et le sud essentiellement chrétien du Nigeria.

    Un des groupes ethniques majoritaires dans cet Etat, celui des Eggon, composé de chrétiens et de musulmans, entretient des liens avec les mouvements païens.

    La secte Ombatse, dont le nom signifie "le temps est venu" en langue Eggon, se présente comme un mouvement dont la mission est de purger la société de certains vices et pourfend notamment l'alcoolisme et l'adultère.

    Le responsable policier a indiqué à l'AFP que les forces de sécurité avaient tenté d'arrêter certains dirigeants du mouvement Ombatse. Selon lui, les membres de la secte étaient "allés dans les églises et les mosquées pour initier les fidèles à leur culte en forçant les personnes récalcitrantes à faire un serment d'allégeance".

    Belga

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Kingsley Omire, le comissaire de l'état de Bayelsa s'exprimait en avril 2013 sur une attaque dans le delta du Niger dans quelle 12 policiers nigérians avaient été tués.
    Image précédente

    Kingsley Omire, le comissaire de l'état de Bayelsa s'exprimait en avril 2013 sur une attaque dans le delta du Niger dans quelle 12 policiers nigérians avaient été tués.

    AFP
    Image suivante
    • Kingsley Omire, le comissaire de l'état de Bayelsa s'exprimait en avril 2013 sur une attaque dans le delta du Niger dans quelle 12 policiers nigérians avaient été tués.

      Kingsley Omire, le comissaire de l'état de Bayelsa s'exprimait en avril 2013 sur une attaque dans le delta du Niger dans quelle 12 policiers nigérians avaient été tués.

Les suggestions du jour

  • Ce qui change en juin : écochèques, pesticides, bureaux de poste

    30 mai 2015, 08:00

    Les changements qui entrent en vigueur dès le 1er juin concernent les utilisateurs d'écochèques, les automobilistes, les agriculteurs wallons, les utilisateurs de bpost, mais aussi plus généralement les Belges qui ont des litiges en matière de...

  • Sepp Blatter, le petit Suisse au goût amer

    29 mai 2015, 19:38

    Mal-aimé de la planète foot, le très controversé président de la FIFA a réussi à se faire réélire au nez et à la barbe de ses détracteurs, Michel Platini en tête. Portrait express de ce visionnaire d’un mètre septante à l’ego aussi colossal...

  • 10% des parents veulent la dispense des cours confessionnels

    29 mai 2015, 17:22

    Dans l'enseignement officiel, 18% des parents d'élèves du secondaire et 7% de ceux du primaire (ce qui représente 10% de moyenne, primaire et secondaire confondus) ont demandé la dispense des cours de morale ou de religion. Ces élèves devraient...

L'actualité en images

Jeune et malbouffe

samedi 30 mai 2015

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute

Monde