Aller directement au contenu principal

Mouammar Kadhafi, côté face: l'ancien financier du terrorisme

MONDE | Mis à jour le jeudi 20 octobre 2011 à 14h00

  • Onze ans : entre avril 1992 et septembre 2003, la Libye est au ban de la communauté internationale. Revenu en grâce, Mouammar Kadhafi se fera un plaisir de poser - au sens littéral - sa tente aux quatre coins du monde.
    Pendant cinq ans, Mouammar Kadhafi fera tout pour développer le panarabisme. En 1973, le leader se recentre sur son pays, tout en "grattant" des territoires au sud. De 76 à 1987, la Libye va annexer la bande d'Aozou, un territoire tchadien qui longe la frontière sud de la Libye. Pendant ces neuf années, la Libye va envahir le Tchad jusqu'à attaquer Ndjamena, la capitale. Le 8 mai 1984, un attentat visera "le guide", sans succès. La France doit intervenir dans son ancienne colonie tchadienne pour en chasser les Libyens, qui en découdront également avec les Américains par voies aériennes. 

    Le financier des terroristes avant de devenir...

    Le 5 avril 1986, trois personnes (deux soldats américains et une ressortissante turque) meurent dans l'attentat d'une discothèque à Berlin-Ouest. Tous les regards sont tournés vers la ville de Tripoli, considérée par les Occidentaux comme principal bailleur de fonds de nombreux mouvements terroristes depuis de longues années.

    Ronald Reagan, alors "commander in chief" et Président des Etats-Unis, réplique dix jours plus tard par des bombardements sur la capitale et sur Benghazi, tuant 41 personnes. La Libye, via ses services de renseignements, continue d’oeuvrer dans l'ombre.

    L'attentat "de Lockerbie" (du nom de cette ville écossaise au-dessus de laquelle un Boeing de la Pan Am a explosé, tuant ses 270 occupants), est suivi, l'année suivante, de l'attentat contre un DC-10 français d'UTA qui fait 170 victimes.

    Ces deux évènements provoquent la colère des grandes puissances qui décident de me mettre "hors-jeu" le régime libyen. En 1992, le Conseil de sécurité de l'ONU vote un embargo international contre la Libye, durci en 1993, prolongé en 1998.

    En 1999, la Libye remet deux suspects à la Cour internationale de Justice de La Haye - sous la direction de juges écossais - pour y être jugés. L'un sera acquitté, l'autre condamné à perpétuité. Ce dernier, Ali Megrahi, refera parler de lui durant l'été 2009, lorsqu'il sera libéré pour raisons médicales.

    En 2002 et 2003, l'Etat libyen reconnaîtra sa responsabilité dans les deux attentats qui ont détruit le Boeing et le DC-10 et indemnisera les familles des victimes. La Libye refait son retour sur la scène internationale. 

    ... celui sur qui compter

    Entre-temps, les tours du World Trade Center de New York ont cédé sous les attaques d'Al-Qaïda et le dirigeant libyen s'est très rapidement ému de l'attentat (à l'inverse d'un Yasser Arafat ou de Saddam Hussein, par exemple), demandant à son peuple de donner son sang aux Américains.

    La menace terroriste est située plus à l'est de l'échiquier du monde arabo-musulman, entre Kaboul et Peshawar. Dans la lutte contre le terrorisme, la Libye passe de paria à partenaire stratégique. Mouammar Kadhafi est de retour parmi les chefs d'Etat et signe ce "come-back" à Bruxelles, en mai 2004. Rome, New-York (à l'ONU), Paris, partout, le "modus operandi" est le même : reçu par tous les leaders occidentaux, Mouammar Kadhafi pose sa célèbre tente, protégé par des gardes du corps féminins. N'hésitant pas, chez son ami Silvio Berlusconi, à donner à 200 jeunes Italiennes une "leçon d'islam"

    Boris Boillon est l'ancien ambassadeur français en Irak, maintenant à Tunis. Des internautes français ont retrouvé un extrait du "Grand Journal", émission de Canal+ où cette "nouvelle star" de la "Sarkozie" évoque le leader de la Libye : "Kadhafi a été un terroriste, il ne l'est plus, il a fait son autocritique. (...) Dans sa vie on fait tous des erreurs et on a tous droit au rachat". Visiblement, après 41 ans de règne sans partage, la rue libyenne n'était pas de cet avis.


    HM
  • « previous

    Portrait de Kadhafi

    next
    • Cliquez pour visionner

      Portrait de Kadhafi

    • Cliquez pour visionner

      Portrait du clan Kadhafi

  • Mouammar Khadhafi lors d'une visite officielle à Rome, en 2010
    « previous

    Mouammar Khadhafi lors d'une visite officielle à Rome, en 2010

    Archive EPA - Ettore Ferrari
    next
    • Mouammar Khadhafi lors d'une visite officielle à Rome, en 2010

      Mouammar Khadhafi lors d'une visite officielle à Rome, en 2010

Les suggestions du jour

Monde

Vu sur le web

Dernière Minute