Aller directement au contenu principal

Mario Monti propose un sommet à Rome contre les populismes

MONDE | Mis à jour le samedi 8 septembre 2012 à 21h05

  • Le président du Conseil italien Mario Monti a proposé samedi l'organisation à Rome d'un sommet européen destiné à contrer la "dangereuse" montée des populismes en Europe, idée que le président de l'Union européenne Herman Van Rompuy a aussitôt saluée. Au même moment, un parti néofasciste menait une action près d'Athènes.

    "Au moment où la construction européenne se perfectionne, les difficultés liées à la zone euro ont mis en évidence une croissante et dangereuse sensibilité dans les opinions publiques des différents pays, avec une tendance à l'antagonisme", a noté Mario Monti lors d'un point de presse après une rencontre avec Herman Van Rompuy à Cernobbio (nord) en marge d'un forum économique.

    Mario Monti a déploré la "réémergence de vieux stéréoypes et de vieilles tensions", en particulier entre pays du Nord et du Sud.

    "Il est paradoxal et triste, dans une phase où l'on espérait compléter l'intégration, de voir au contraire un phénomène dangereux avec de nombreux populismes visant à une désintégration dans presque tous les pays membres", a-t-il poursuivi.

    Sur les lieux du traité de Rome

    D'où l'idée d'accueillir symboliquement à Rome, au Capitole, où fut signé en 1957 le traité fondateur instituant la Communauté européenne, un "sommet ad hoc" de chefs d'Etats et de gouvernements, afin de lutter contre "les phénomènes de rejet", a expliqué Mario Monti. "J'espère que cette idée pourra se réaliser", a-t-il dit, indiquant en avoir parlé avec le président italien Giorgio Napolitano.

    Herman Van Rompuy a déclaré "saluer" l'idée du chef de gouvernement italien. "J'ai programmé les discussions d'ici à fin 2014, mais étant donné la situation actuelle, ce serait une bonne idée d'avoir ce débat bien avant", a-t-il ajouté.

    Le parti néofasciste Aube Dorée donne le (mauvais) exemple

    Comme pour illustrer la nécessité du Sommet proposé par Mario Monti, le parti "Aube Dorée" a mené une action de commando à proximité d’Athènes en " contrôlant " les papiers des revendeurs ambulants d’aspect étranger. Lorsque les papiers ne leur paraissaient pas en ordre, les stands étaient détruits sur place. Le parti néofasciste prétend avoir prévenu la police, mais cette dernière dit s’opposer à ces pratiques et avoir ouvert une enquête pour usurpation d’identité et atteinte à la propriété.

     

    Belga

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • « previous

    Danger populiste en Europe

    next
    • Cliquez pour visionner

      Danger populiste en Europe

  • Herman Van Rompuy et Mario Monti d'accord pour organiser un sommet contre les populismes
    « previous

    Herman Van Rompuy et Mario Monti d'accord pour organiser un sommet contre les populismes

    AFP PHOTO / FABIO MUZZI
    next
    • Herman Van Rompuy et Mario Monti d'accord pour organiser un sommet contre les populismes

      Herman Van Rompuy et Mario Monti d'accord pour organiser un sommet contre les populismes

Les suggestions du jour

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...

  • La mobilité à Chimay: road-trip dans les transports en commun (2)

    14 avril 2014, 12:37

    Se rendre à Chimay, et en sortir, ressemble à une véritable aventure, surtout sans voiture. Comment se débrouillent les Chimaciens au quotidien? L'immersion dans les transports en communs de la Botte du Hainaut se poursuit: quitter Chimay, une très...

  • Patients, vous avez des droits et vous ne les connaissez pas

    18 avril 2014, 09:36

    C'est la journée des droits des patients ce vendredi en Belgique. Ces droits sont protégés par une loi qui existe depuis plus de 12 ans... et pourtant, tout le monde ne la connaît pas. Chez nous, chaque personne peut bénéficier de soins de santé de...

Monde

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute