Mali: un mouvement armé anti-islamiste se crée à Tombouctou

Course de chameaux à Tombouctou
Course de chameaux à Tombouctou - © TUGELA RIDLEY (archives EPA)
Belga News

Un mouvement politico-militaire a été créé jeudi pour "chasser les islamistes" de Tombouctou, l'une des grandes villes du nord du Mali, actuellement contrôlé par des groupes armés dominés par les tenants d'un islam radical, a annoncé à l'AFP son porte-parole.

"Nous avons fondé aujourd'hui le Mouvement des patriotes pour la résistance et la libération de Tombouctou (MPRLT). Nous voulons chasser les islamistes de notre ville et de sa périphérie", a déclaré Boubacar Maha, ancien administrateur dans la région de Tombouctou.

"Parmi nous, il y a essentiellement des Songhaï de Tombouctou, qui sont les populations sédentaires, et des Touareg noirs. Nous sommes contre l'indépendance, contre les islamistes. Nous revendiquons notre attachement au Mali", a-t-il expliqué.

"Des actions militaires seront menées contre les +envahisseurs+, jusqu'à leur départ", a assuré Hamidou Maïga, ex-lieutenant de l'armée régulière malienne et membre du nouveau mouvement.

Le MPRLT revendique "plusieurs centaines de combattants", un chiffre impossible à confirmer de source indépendante.

Tombouctou, ville au patrimoine culturel et religieux exceptionnel, est tombée depuis plus de deux mois aux mains de groupes armés, comme tout le nord du Mali.

La région est désormais contrôlée par divers groupes, les rebelles issus de la communauté nomade touareg et surtout le mouvement islamiste Ansar Dine et son allié jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Belga