Aller directement au contenu principal

Libye: Barack Obama condamne l'attaque qui a tué quatre Américains

MONDE | Mis à jour le mercredi 12 septembre 2012 à 15h12

  • Le président américain Barack Obama a fermement condamné mercredi l'attaque survenue la veille contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi, dans l'est libyen, dans laquelle quatre Américains sont morts, dont l'ambassadeur Chris Stevens.

    Le président a rendu hommage, dans un communiqué de la Maison Blanche, à l'ambassadeur et ses collègues tués dans cette attaque menée par des manifestants protestant contre un film décrivant l'islam comme un "cancer". "Je condamne fermement cette attaque scandaleuse contre notre mission diplomatique à Benghazi qui a coûté la vie à quatre Américains, dont l'ambassadeur Chris Stevens", a déclaré M. Obama, en offrant les prières et pensées du peuple américain aux familles des disparus.

    Ce film, réalisé par Sam Bacile, avait donné lieu également à une manifestation devant l'ambassade américaine au Caire, lors de laquelle des protestataires avaient remplacé le drapeau américain par un étendard islamique.

    La mort de l'ambassadeur illustre une fois de plus l'incapacité des autorités libyennes à assurer la sécurité dans le pays, où des milices armées font la loi, près d'un an après la chute du régime de Mouammar Kadhafi. Elle intervient également alors que le Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique du pays, doit élire mercredi le chef du gouvernement dont la principale tâche sera justement de mettre en place une armée et une police professionnelles.

    L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens, et trois fonctionnaires américains ont été tués dans l'attaque du consulat à Benghazi, a déclaré à l'AFP le vice-ministre de l'Intérieur Wanis al-Charef. La chaîne Al Arabiya indique que l'ambassadeur serait décédé intoxiqué par les fumées.

    La mort de J. Christopher Stevens a été confirmée par un tweet du vice-Premier ministre libyen, Moustapha Abou Chagour qui a dénoncé des "actes barbares".

    Film anti-islam

    Protestant contre un film jugé insultant pour l'islam, des manifestants armés ont attaqué mardi soir le consulat et des roquettes ont été tirées sur le bâtiment, avaient indiqué dans la nuit des sources de sécurité libyennes qui avaient fait état dans un premier temps de la mort d'un fonctionnaire américain, précisant qu'un autre avait été blessé.

    Selon le Wall Street Journal, le film, intitulé "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans"), a été réalisé par un Israélo-Américain, Sam Bacile. Après la manifestation du Caire, il a déclaré au quotidien américain: "l'islam est un cancer".

    Avant l'annonce de la mort de l'ambassadeur américain par la Libye, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait fait état du décès d'un agent du département d'Etat.

    "Les Etats-Unis déplorent toute volonté délibérée de dénigrer les croyances religieuses d'autrui. Notre engagement en faveur de la tolérance religieuse remonte aux origines mêmes de notre nation", a déclaré Hillary Clinton. "Mais, a-t-elle ajouté, que les choses soient claires: rien ne saurait jamais justifier des actes de cette nature". Elle a par ailleurs indiqué s'être entretenue avec le président du CGN Mohamed al-Megaryef, des moyens de mieux protéger les Américains travaillant en Libye.

    Le CGN a lui exprimé dans un communiqué, toujours avant l'annonce de la mort de l'ambassadeur américain, son "indignation" et "sa condamnation dans les termes les plus forts" de l'attaque "criminelle". Il a annoncé l'"ouverture immédiate d'une enquête" et a indiqué que le président du Congrès avait appelé à une réunion d'urgence avec le gouvernement d'Abdelrahim al-Kib.

    Des témoins ont indiqué à l'AFP que des manifestants ont arraché le drapeau américain et ont mis le feu au consulat, ajoutant que des affrontements ont eu lieu entre des forces de sécurité et des hommes armés.

    L'un d'eux a indiqué que des salafistes se trouvaient parmi les assaillants, faisant état d'actes de pillage et de vandalisme. La chaîne Al Arabiya indique que des membres de Ansar al-Sharia (les partisans de la loi islamique) se trouvaient également parmi les manifestantss.

    Considérée comme fief des islamistes radicaux, Benghazi, deuxième ville du pays et bastion de la révolution, a connu une vague de violences ces derniers mois, avec des attaques contre des Occidentaux et des assassinats d'officiers de l'armée ou de la sécurité.

    Les autorités libyennes, déjà dépassées par la recrudescence des violences et la prolifération d'armes depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre dernier, se sont trouvées depuis quelques semaines face à une montée en puissance de la mouvance salafiste qui a notamment détruit des mausolées musulmans.

    Les attaques en Libye et en Egypte ont eu des répercussions sur la campagne électorale aux Etats-Unis, où le candidat républicain à la présidentielle Mitt Romney a accusé le président Barack Obama de sympathie pour les extrémistes musulmans. "Il est honteux de la part du gouvernement Obama que sa première réponse n'ait pas été de condamner les attaques contre nos légations mais de sympathiser avec ceux qui les ont orchestrées", a déclaré Mitt Romney.

    La Libye s’excuse

    La Libye a quant à elle présenté ses excuses mercredi aux Etats-Unis. "Nous nous tenons aux côtés du gouvernement américain face à ces (...) assassins", a déclaré dans une conférence de presse à Tripoli Mohamed al-Megaryef, le président du Congrès général national (CGN), plus haute autorité politique du pays.

    Une équipe antiterroriste de Marines américains va être déployée en Libye

    Les Etats-Unis vont déployer une équipe de Marines spécialisés dans la lutte antiterroriste en Libye, a annoncé mercredi un responsable du Pentagone: "Les Marines envoient une équipe 'Fast' (Fleet Antiterrorism Security Team, ou Equipe de sécurité de la flotte antiterroriste) en Libye", a déclaré ce responsable.

    La décision d'envoyer en Libye cette équipe composée d'une cinquantaine de soldats survient après les violences qui ont visé mardi le consulat américain à Benghazi, dans l'est du pays.

    Avec Belga

    Voir

    Derniers commentaires

    • de husserl1 Des morts, des incendies, de la violence pour un film ? Mais tout cela n'est qu'un prétexte à un déchaînement de violence? Et la liberté, d'expression et de paroles et de critiques dans tout cela ? Sous prétexte qu'un film critique envers les chrétiens serait diffusé, autoriseraient- on un déchaînement d'une telle violence? Bien sûr ces gens sont sans travail, sans avenir et se déchaînent avec violence pour crier leur désespoir ? Mais comment leur expliquer simplement qu'il faut mettre des préservatifs, avant d'enfanter des enfants sans futur, alors que leur religion n'accepte pas la critique, le dialogue, et la remise en question ? Je pense que c'est le début d'une guerre implicite qui couve depuis longtemps pour la liberté de penser, et la liberté d'expression.

      14-09-2012 19:28 | Répondre

    • de Antonio Une fois de plus les Etats-Unis et ses ressortissants sont les victimes d'une attaque scandaleuse perpétrée par des barbares. Cette vision est, selon moi, des plus simpliste et mérite un développement qui va au-delà de la dépêche. En effet, j'invite tout un chacun à prendre le temps de visionner la bande-annonce de ce "film" qui, s'il ne vous donne pas la nausée, vous fera tout d'un coup basculer dans le camp des xénophobes de tous poils. J'en tiens pour preuve la genèse de l'œuvre ainsi que ses soutiens. Qualifié le film d'anti-islam est un doux euphémisme alors qu'il s'agit bien là d'un pamphlet raciste visant la communauté musulmane. Raciste car il constitue un regard, un prisme qui oriente et instruit notre perception de "l'Autre". Obama aurait pu condamner également cette diatribe ignoble. Mais non, on ne fait que déplorer. Tous les stéréotypes contenus dans cette pseudo-satire ne visent qu'à engendrer la haine. Objectif atteint par les commanditaires.

      13-09-2012 03:50 | Répondre

    • de tintin tuer au nom d'un dieu quel qu'il soit est inacceptable, provocation ou pas point barre. Attaquer un territoire souverain tel qu'une ambassade est une agression et une déclaration de guerre point barre. Il ne sert à rien de tenter de justifier l'injustifiable.

      13-09-2012 11:46 | Répondre

    • de Karim Les extrêmes s'auto justifient, s'alimentent de la haine envers l'autre, tentent de polariser le monde en deux camps qui doivent nécessairement s'affronter et tentent de se rallier les simples d'esprits pour asseoir leur emprise sur les gens et la société. C inacceptable et c contre cela qu'il faut lutter pour promouvoir la paix. Au fond, c vrai, c probablement la population américaine elle-même qui est la plus grande victime dans cette histoire.

      13-09-2012 11:54 | Répondre

    • de Schtroumpf Et ce n'est pas du racisme aveugle de tuer le premier américain qui te tombe sous la main quand tu n'es pas d'accord avec un réalisateur américain ? Le tout au nom d'une religion qui, bien sûr, prône la "paix" nous dit-on.

      13-09-2012 15:01 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    Attaque de l'ambassade américaine en Libye

    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      Attaque de l'ambassade américaine en Libye

  • L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens
    Image précédente

    L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens

    AFP
    Image suivante
    • L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens

      L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens

    • Libye: l'ambassadeur américain et trois fonctionnaires du consulat tués à Benghazi

      Libye: l'ambassadeur américain et trois fonctionnaires du consulat tués à Benghazi

    • de husserl1 Des morts, des incendies, de la violence pour un film ? Mais tout cela n'est qu'un prétexte à un déchaînement de violence? Et la liberté, d'expression et de paroles et de critiques dans tout cela ? Sous prétexte qu'un film critique envers les chrétiens serait diffusé, autoriseraient- on un déchaînement d'une telle violence? Bien sûr ces gens sont sans travail, sans avenir et se déchaînent avec violence pour crier leur désespoir ? Mais comment leur expliquer simplement qu'il faut mettre des préservatifs, avant d'enfanter des enfants sans futur, alors que leur religion n'accepte pas la critique, le dialogue, et la remise en question ? Je pense que c'est le début d'une guerre implicite qui couve depuis longtemps pour la liberté de penser, et la liberté d'expression.

      14-09-2012 19:28 | Répondre

    • de Antonio Une fois de plus les Etats-Unis et ses ressortissants sont les victimes d'une attaque scandaleuse perpétrée par des barbares. Cette vision est, selon moi, des plus simpliste et mérite un développement qui va au-delà de la dépêche. En effet, j'invite tout un chacun à prendre le temps de visionner la bande-annonce de ce "film" qui, s'il ne vous donne pas la nausée, vous fera tout d'un coup basculer dans le camp des xénophobes de tous poils. J'en tiens pour preuve la genèse de l'œuvre ainsi que ses soutiens. Qualifié le film d'anti-islam est un doux euphémisme alors qu'il s'agit bien là d'un pamphlet raciste visant la communauté musulmane. Raciste car il constitue un regard, un prisme qui oriente et instruit notre perception de "l'Autre". Obama aurait pu condamner également cette diatribe ignoble. Mais non, on ne fait que déplorer. Tous les stéréotypes contenus dans cette pseudo-satire ne visent qu'à engendrer la haine. Objectif atteint par les commanditaires.

      13-09-2012 03:50 | Répondre

    • de tintin tuer au nom d'un dieu quel qu'il soit est inacceptable, provocation ou pas point barre. Attaquer un territoire souverain tel qu'une ambassade est une agression et une déclaration de guerre point barre. Il ne sert à rien de tenter de justifier l'injustifiable.

      13-09-2012 11:46 | Répondre

    • de Karim Les extrêmes s'auto justifient, s'alimentent de la haine envers l'autre, tentent de polariser le monde en deux camps qui doivent nécessairement s'affronter et tentent de se rallier les simples d'esprits pour asseoir leur emprise sur les gens et la société. C inacceptable et c contre cela qu'il faut lutter pour promouvoir la paix. Au fond, c vrai, c probablement la population américaine elle-même qui est la plus grande victime dans cette histoire.

      13-09-2012 11:54 | Répondre

    • de Schtroumpf Et ce n'est pas du racisme aveugle de tuer le premier américain qui te tombe sous la main quand tu n'es pas d'accord avec un réalisateur américain ? Le tout au nom d'une religion qui, bien sûr, prône la "paix" nous dit-on.

      13-09-2012 15:01 | Répondre

    • de khaled faiz Tout cela finalement arrange le gouvernement américain: ca leur permet de justifier leurs guerres san fin et faire tourner leur commerce des armes qui profite financièrement à ´l'élite au pouvoir. Le reste n 'est que de la poudre aux yeux.

      13-09-2012 00:08 | Répondre

    • de tintin Ben voyons, sans doute même sont ce les services américains qui ont assassiné leur propre ambassadeur et leurs propres diplomates (qui évidemment ne faisaient pas partie de l'élite au pouvoir) ...

      13-09-2012 13:13 | Répondre

    • de Pierre C'est bien la preuve que l'Islam est un cancer non? Bien sur que tous les musulmans ne sont pas des terroristes et tous les terroristes ne sont pas musulmans. Simplement être musulman augmente fortement la probabilité d'être terroriste. Une religion qui entraîne, même chez une minorité, la violence et le meurtre est un cancer pour la société.

      12-09-2012 17:43 | Répondre

    • de Karim Et on est repartit pour un tour... Violence, islam, musulmans, état unis, salafistes, intégristes, etc... et avec tous les préjugés, caricatures et ignorances dont on a malheureusement l'habitude ces dernières années. Je me demande quel sera le prochains épisodes?

      12-09-2012 14:02 | Répondre

    • de zinneke Déjà répondu: la Syrie. C'est bien beau de crier à la caricature et à l'ignorance (... la paille, la poutre et tout ce genre de choses ... ) mais il y'a un moment où il faut bien regarder la réalité en face Karim: le "printemps arabe", certes débuté par de sympathiques étudiants avides de liberté, a été totalement récupéré par des barbus avides de pouvoir sans partage, de rabaissement de la femme et d'obscurantisme généralisé.

      12-09-2012 16:57 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Sud-Soudan: un rescapé de Srebrenica sauve des milliers de civils du carnage

    22 septembre 2014, 15:37

    Nedzad Handzic est le seul de sa famille à avoir échappé au massacre de Srebrenica au milieu des années 90. Devenu policier et engagé en tant que membre des forces de maintien de la paix de l'Onu, il a évité à des milliers de Sud-Soudanais de périr...

  • Windows 9: une nouvelle version plus "sage" pour les entreprises?

    22 septembre 2014, 11:55

    La prochaine version de Windows sera sans doute présentée officiellement le 30 septembre. Mais contrairement à Apple, Microsoft laisse généralement filtrer quelques informations pour appâter le consommateur ou susciter des réactions. C’est encore le...

  • Chefs-d'œuvre en péril: les pigments ne sont pas éternels

    22 septembre 2014, 09:42

    Les chefs-d’œuvre s'abiment à cause des couleurs qui s'altèrent. Ainsi, les Tournesols de Van Gogh virent au brun et le jaune du Cri de Munch prend une teinte ivoire. Nos chefs-d’œuvre ne sont donc pas immortels et sont même en danger, s'inquiètent...

L'actualité en images

Rentrée parlementaire flamande

lundi 22 septembre 2014

Factures et entreprises

lundi 22 septembre 2014

Les immigrants en Libye

lundi 22 septembre 2014

Les immigrants en Libye

lundi 22 septembre 2014

Le zapping sportif

lundi 22 septembre 2014

Les immigrants en Libye

lundi 22 septembre 2014

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Monde

Vu sur le web

Dernière Minute