Les protestations contre le film "Innocence of Muslims" font tache d'huile

Drapeau en berne à la Maison Blanche à Washington
Drapeau en berne à la Maison Blanche à Washington - Mandel NGAN (AFP)
Rédaction RTBF

Deux navires américains sont en route vers les côtes libyennes après l'attaque du consulat américain à Benghazi, une attaque qui a coûté la vie à l'ambassadeur américain et trois autres diplomates.

L’attaque résulterait d'une opération coordonnée, affirme un responsable américain; probablement par Al Qaïda, affirme Washington. Le président Obama promet que justice sera faite.

En tout cas, l’agitation continue dans le monde arabe. Les manifestations se sont multipliées dans plusieurs pays contre un film jugé insultant pour l'islam.

Des rassemblements se sont déroulés devant des représentations américaines, à Casablanca, Tunis ou Khartoum. À Gaza, des dizaines de personnes ont également manifesté contre les États-Unis.

Une manifestation est prévue, ce jeudi, à Téhéran, devant l'ambassade de Suisse, qui représente les intérêts américains. Les autorités américaines ont aussi pressé les dirigeants afghans de calmer la situation.

Pour la deuxième nuit consécutive, des islamistes ont manifesté devant l'ambassade des Etats-Unis au Caire. Les autorités égyptiennes ont lancé un appel au calme. Les Frères musulmans ont, eux, appelé à un rassemblement, demain, à travers l'Egypte.

C’est dans ce contexte que le président égyptien, Mohamed Morsi, est attendu à Bruxelles

Le président égyptien doit effectuer sa première visite officielle en Europe. Mohamed Morsi vient rassurer et solliciter l'aide financière de l'Union Européenne.

Cette aide sera au cœur des préoccupations du président égyptien. L’Egypte fait face à une baisse des recettes touristiques et des investissements étrangers, depuis la "révolution du Nil".

Les Etats membres se montrent désireux de nouer des liens avec la nouvelle administration égyptienne mais, ils veulent obtenir des garanties démocratiques et stratégiques de la part du président égyptien, issu des Frères musulmans.

La visite de Mohamed Morsi sera toutefois en partie éclipsée par les attaques de l'ambassade américaine du Caire et du consulat de Benghazi, dans l'est de la Libye.

Nicolas Willems


Publicité