Le TTIP n'est pas "mort", affirme le représentant américain à l'UE

Le TTIP n'est pas "mort", affirme le représentant américain à l'UE
Le TTIP n'est pas "mort", affirme le représentant américain à l'UE - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le représentant américain auprès des institutions européennes, Adam Shub, a considéré mardi que l'accord de libre-échange transatlantique TTIP, négocié entre l'UE et les Etats-Unis, n'était pas "mort".

"J'exprime vraiment mon désaccord avec l'idée que le TTIP est mort", a affirmé Adam Shub, qui représente les Etats-Unis à Bruxelles en attendant la nomination d'un nouvel ambassadeur.

M. Shub, qui s'exprimait sur les relations transatlantiques devant une commission du Parlement européen, a notamment souligné que le TTIP (ou TAFTA) "n'entrait pas dans la catégorie du TPP", le Traité transpacifique (TPP) signé avec 11 pays de la région Asie-Pacifique, mais dont les Etats-Unis se sont retirés dès l'entrée en fonctions du président américain Donald Trump le 20 janvier.

M. Trump n'a cessé d'afficher des positions protectionnistes mais son administration n'a pas enterré le TTIP, indiquant qu'elle étudiait "actuellement le statut des négociations".

Lancées en 2013, ces négociations très contestées par les ONG et certains représentants politiques ont été mises en veille peu avant l'intronisation de M. Trump.

Selon M. Shub, le TTIP a été "mis au frigo" en raison du "contexte" des élections américaines fin 2016, mais aussi des élections néerlandaise, française et allemande de 2017. "Ce n'était pas le meilleur climat pour (...) poursuivre une négociation commerciale" impopulaire comme le TTIP, a-t-il expliqué. "Nous le passons en revue et il faut être optimiste", a-t-il souhaité.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir