Aller directement au contenu principal

Le Japon va progressivement se passer du nucléaire

MONDE | Mis à jour le vendredi 14 septembre 2012 à 11h16

  • Le gouvernement japonais a annoncé vendredi l'arrêt progressif de la production nucléaire sur 30 ans, dix-huit mois après l'accident de Fukushima qui a provoqué une catastrophe sans précédent dans le monde depuis Tchernobyl il y a 25 ans.

    Le Japon devient ainsi le troisième pays, après l'Allemagne et la Suisse, à faire part de son intention de stopper ses réacteurs depuis l'accident du 11 mars 2011 à Fukushima Daiichi (220 km au nord-est de Tokyo).

    "Le gouvernement va instaurer toutes les mesures possibles pour amener la production nucléaire à zéro pendant les années 2030", a énoncé le gouvernement dans un document consacré au nouveau plan énergétique à établir pour tirer les conséquences de la catastrophe.

    Il a édicté trois principes pour parvenir à cet objectif : ne plus construire de centrale nucléaire, arrêter les réacteurs existants après 40 ans d'activité et enfin n'accepter le redémarrage des tranches suspendues qu'après des examens de sécurité menés par une autorité ad hoc.

    Avant l'accident, la production nucléaire représentait près de 30% de la consommation d'électricité et les autorités prévoyaient d'augmenter cette part à 53% d'ici à 2030.

    Mais cette catastrophe qui a poussé une centaine de milliers d'habitants à fuir leur domicile, souvent sans perspective claire de retour, a complètement modifié la donne.

    Le sentiment anti-nucléaire a fortement augmenté parmi la population et des manifestations sont régulièrement organisées contre l'exploitation de l'atome.

    La production nucléaire a fortement baissé depuis l'accident et seuls 2 des 50 réacteurs sont actuellement en activité, dans le centre du Japon. Les 48 autres sont arrêtés, soit à cause d'un séisme soit en raison des mesures de sécurité supplémentaires exigées par les autorités après l'accident.

    Mais les compagnies d'électricité, soutenues par une bonne partie des milieux d'affaires, réclament à cor et à cris de pouvoir redémarrer des tranches arrêtées.

    Elles doivent en effet faire tourner leurs centrales thermiques à plein régime pour compenser le manque énergétique et doivent donc importer massivement des hydrocarbures, ce qui a plongé la balance commerciale dans le rouge.

    AFP

    Voir

    Derniers commentaires

    • de clapcool Lire bien : "sur 30 ans" ce qui est plus logique due chez nous, pour info vous n'entendez plus les soi-disant écolos à ce sujet. 2015, débiles.

      14-09-2012 15:03 | Répondre

    • de dudu Enfin une bonne nouvelle!

      14-09-2012 13:51 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Le Premier ministre Yoshihiko Noda, le 12 septembre 2012 à Tokyo
    Image précédente

    Le Premier ministre Yoshihiko Noda, le 12 septembre 2012 à Tokyo

    Toru Yamanaka
    Image suivante
    • Le Premier ministre Yoshihiko Noda, le 12 septembre 2012 à Tokyo

      Le Premier ministre Yoshihiko Noda, le 12 septembre 2012 à Tokyo

    • de clapcool Lire bien : "sur 30 ans" ce qui est plus logique due chez nous, pour info vous n'entendez plus les soi-disant écolos à ce sujet. 2015, débiles.

      14-09-2012 15:03 | Répondre

    • de dudu Enfin une bonne nouvelle!

      14-09-2012 13:51 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Ces applications mobiles faussement gratuites qui peuvent coûter cher

    23 juillet 2014, 13:12

    Le marché des applications mobiles pour smartphones et tablettes est en pleine expansion. En Europe, il devrait rapporter 63 milliards d'euros dans les cinq prochaines années. Le problème est que plus de la moitié des jeux ainsi mis en ligne, et annoncés...

  • Coalition suédoise: la surprise que Charles Michel préparait en secret

    23 juillet 2014, 13:33

    La "coalition suédoise" N-VA-CD&V-Open VLD et MR n'est pas appréciée de tous : c'était la surprise du chef de Charles Michel, le patron du MR désormais flanqué de Kris Peeters comme formateurs d'un prochain gouvernement fédéral. C’était peut-être...

  • Les actions économiques contre la Russie sont-elles efficaces?

    23 juillet 2014, 08:40

    Barack Obama continue à menacer la Russie de nouvelles sanctions économiques si elle poursuit dans sa stratégie de déstabilisation de l'Ukraine. Progressivement, les Américains font ainsi monter la pression. Jusqu’ici sans résultat.

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Monde

Vu sur le web

Dernière Minute