Le colis piégé qui a explosé au siège parisien du FMI portait une adresse en Grèce

Explosion à l'ouverture d'un courrier au FMI à Paris, un blessé
Explosion à l'ouverture d'un courrier au FMI à Paris, un blessé - © Tous droits réservés

Une adresse en Grèce figure sur le colis qui a explosé au siège parisien du FMI assure une source policière grecque. Comme sur celui qui a été expédié au ministère allemand des Finances 

A Paris, une assistante de direction a été blessée jeudi aux mains et au visage lors de l'ouverture d'un courrier qui a explosé au siège parisien du Fonds monétaire international (FMI), a-t-on appris de sources policières. Selon le président François Hollande, il s'agit d'"un attentat", qui montre que "nous sommes toujours visés".

Un artifice à l'intérieur du colis 

Selon les premiers éléments de l'enquête, un pétard pourrait être à l'origine de l'explosion, survenue en fin de matinée dans le bâtiment situé au coeur de la capitale française, ont précisé ces sources.

La Préfecture de police a fait état d'une intervention après la découverte "d'un colis suspect, avec a priori un artifice à l'intérieur".

L'assistante de direction qui a ouvert le courrier souffre de "quelques brûlures", selon une source policière.

Plusieurs personnes ont été évacuées "par mesure de précaution", selon une des sources. L'enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne. La police scientifique a été envoyée sur place.

Le parquet antiterroriste saisi de l'affaire 

En visite à Toulon, le président Hollande a qualifié l'événement d'"attentat". La directrice-générale du FMI, Christine Lagarde, a elle condamné "l'acte de violence" perpétré contre son institution.

Le parquet antiterroriste a été saisi de l'affaire.

Mercredi à Berlin, un "mélange explosif" expédié de Grèce a été découvert au ministère allemand des Finances. Le groupe anarchiste grec Conspiration des cellules de feu a revendiqué jeudi l'envoi de ce paquet.

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir