Aller directement au contenu principal

La situation pourrait encore déraper au Mali: une expatriée belge témoigne

MONDE | Mis à jour le vendredi 23 mars 2012 à 17h32

  • Au lendemain du coup d'état visant à renverser le président malien Amadou Toumani Touré, la situation reste confuse au Mali. En témoigne Geneviève Duchenne, une expatriée belge résidant à Bamako, la capitale. Philippe Lamair (RTBF) l'a contactée par téléphone, ce vendredi matin. Elle lui a confié avoir entendu des coups de feu jusqu'à ce vendredi matin et parle de militaires "pas très bien préparés".
    "Les putchistes semblent avoir gagné à Bamako et la situation est difficile puisque toutes les frontières sont fermées et l'aéroport est toujours fermé", raconte-t-elle.

    Mais si ces militaires "semblent bien avoir la main mise sur les secteurs clés", ce sont des "inconnus", "particulièrement jeunes et manifestement pas très bien préparés. Donc tout le monde a très peur que la situation leur échappe très rapidement" alors que les Maliens "semblaient soulagés" dans un premier temps. Car la population en avait "relativement marre d'Amadou Toumani Touré qui n'était pas suffisamment ferme pour lutter contre la guerre dans le nord du pays. Les Maliens en avaient aussi marre de la corruption", explique-t-elle.

    En attendant, la situation reste "confuse" : "Il semble que le vie reprenne son cours. Les Maliens commencent à ressortir mais les Occidentaux sont toujours assignés à résidence", dit-elle.

    Geneviève Duchenne avoue avoir vécu "dans un fort sentiment d'insécurité". "Cela tirait tout le temps autour de nous". "On a des petits enfants donc ce n'est pas facile et à 40°, il y a des coupures d'électricité très très fréquentes (...) donc on a plus internet, on est coupé tout à fait du monde et les informations que l'on reçoit sont parfois très confuses (...) maintenant comme on entend plus tirer, cela va déjà mieux".

    Des scènes de pillage

    Concernant les rumeurs de pillages, l'expatriée belge confirme : "Il paraît aussi que des militaires ont pillé différents ministères, la cité administrative et surtout la douane de l'aéroport. Mais ce n'est pas tout à fait clair, car là on dit que c'est la population qui s'est mise à piller. On sait aussi que les maisons des dirigeants et des hommes fort du pays ont été visitées par les rebelles".

    "Les élections étaient déjà mises entre parenthèses"

    Si les élections, qui devaient avoir lieu le mois prochain, sont remises en question, Geneviève Duchenne explique que la tenue de ces élections était de toute façon compromise : "Avec la guerre dans le nord du pays, plein de personnes déplacées n'auraient pas pu se rendre aux urnes, donc les élections étaient déjà mises entre parenthèses".

    Précisons que 250 Belges résident actuellement au Mali. Le consulat belge est en contact avec eux, nous a-t-on assuré du côté des autorités belges. 

    C. Biourge
  • La situation reste confuse au Mali après le coup d'état mené à l'encontre du président Touré
    Image précédente

    La situation reste confuse au Mali après le coup d'état mené à l'encontre du président Touré

    Habibou KOUYATE - AFP
    Image suivante
    • La situation reste confuse au Mali après le coup d'état mené à l'encontre du président Touré

      La situation reste confuse au Mali après le coup d'état mené à l'encontre du président Touré

  • Genevieve Duchenne contactée par Philippe Lamair
    • Genevieve Duchenne contactée par Philippe Lamair

Les suggestions du jour

L'actualité en images

JT 19h30

mardi 30 septembre 2014

Les négociations fédérales

mardi 30 septembre 2014

La santé des Belges

mardi 30 septembre 2014

Migrants maltraités en Allemagne

mardi 30 septembre 2014

Une guindaille sans alcool

mardi 30 septembre 2014

France: Montpellier sous eau

mardi 30 septembre 2014

L'agence d'intérim Trace revendue

mardi 30 septembre 2014

Les négociations fédérales

mardi 30 septembre 2014

JT en langue des signes

mardi 30 septembre 2014

Météo 19h25

mardi 30 septembre 2014

Toutes les vidéos de l'info

Vu sur le web

Dernière Minute