La Pologne refuse la supervision bancaire proposée par l'Europe

Jacek Rostowski, ministre des Finances polonais, ne veut pas de la supervision bancaire
Jacek Rostowski, ministre des Finances polonais, ne veut pas de la supervision bancaire - © AFP PHOTO GEORGES GOBET
Belga News

Le ministre polonais des Finances Jacek Rostowski a rejeté samedi la formule de la supervision bancaire proposée par la Commission européenne, a rapporté l'agence polonaise PAP dans une dépêche datée de Nicosie.

"A l'étape actuelle, la proposition soumise par la Commission ne nous intéresse absolument pas. Nous ne pouvons pas participer à une institution dans laquelle nous ne disposons pas de droit de vote, tout en étant soumis à ses décisions. Il n'en est pas question", a déclaré Jacek Rostowski.

Le projet de la Commission européenne qui prévoit d'accorder à la Banque centrale européenne (BCE) la responsabilité de surveiller les quelque 6000 banques de la zone euro a suscité de vifs débats samedi entre ministres européens des Finances à Chypre.

L'un des points de friction concerne l'articulation entre les 17 de la zone euro et les dix autres pays de l'UE qui, en vertu du projet actuel, seraient privés du droit de vote au sein du futur conseil de supervision de la BCE.

Belga