Aller directement au contenu principal

La Libyenne Iman Al-Obeidi se serait réfugiée aux Etats-Unis

MONDE | dimanche 5 juin 2011 à 19h54

  • La Libyenne Iman Al-Obeidi qui avait accusé des soldats de Mouammar Kadhafi de l'avoir torturée et violée a quitté dimanche Benghazi, "capitale" de la rébellion dans l'Est, pour les Etats-Unis, après avoir été expulsée par le Qatar, selon sa famille.

    "Ma soeur et mon père ont quitté dimanche Benghazi pour les Etats-Unis", a indiqué à l'AFP sa soeur Marwa Al-Obeidi, sans autres précisions.

    Le 26 mars, la jeune femme avait fait irruption à l'hôtel Rixos à Tripoli, appelant à l'aide les journalistes de la presse internationale et affirmant avoir été torturée et violée "à plusieurs reprises" par les "bataillons de Mouammar Kadhafi".

    Après avoir trouvé refuge au Qatar, elle en avait été expulsée jeudi à bord d'un avion militaire, vers Benghazi.

    Iman Al-Obeidi ne voulait pas rentrer en Libye, de peur de représailles. "Sa crainte était à notre avis fondée", avait indiqué à l'AFP Vincent Cochetel, représentant à Washington du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) soulignant qu'il y avait en Libye "des gens qui ont intérêt à la faire taire".

    Depuis son arrivée à Benghazi, la jeune femme, prise en charge par sa famille, refusait tout contact avec les medias.

    Le président du Conseil national de transition (CNT), l'organe politique de la rébellion, Moustapha Abdeljalil, avait affirmé samedi à la presse que la rébellion protégeait et aidait Iman Al-Obeidi.

    "Si elle souhaite demander l'asile dans un autre pays, nous n'avons pas d'objection", avait-il ajouté.

    De fait, "la forte médiatisation internationale de l'histoire de la jeune femme violée est un sujet très sensible en Libye où beaucoup de femmes ont été violentées par les forces de Kadhafi", a indiqué dimanche à l'AFP une source proche du CNT.


    AFP
    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Des femmes libyennes manifestent en soutien à Iman Al-Obeidi, le 30 mars 2011 à Washington DC
    Image précédente

    Des femmes libyennes manifestent en soutien à Iman Al-Obeidi, le 30 mars 2011 à Washington DC

    Chip Somodevilla
    Image suivante
    • Des femmes libyennes manifestent en soutien à Iman Al-Obeidi, le 30 mars 2011 à Washington DC

      Des femmes libyennes manifestent en soutien à Iman Al-Obeidi, le 30 mars 2011 à Washington DC

Les suggestions du jour

  • Stockage de données: le cloud est-il moins sûr que votre disque dur?

    01 septembre 2014, 16:24

    Le piratage de photos de stars dénudées depuis le service de stockage en ligne de Apple pose la question de la sécurité de cette technologie qui a littéralement explosé depuis deux ans. Le cloud ("infonuagique") est-il aussi sûr que la conservation de...

  • Commissaire à l'Europe: le CD&V lâche-t-il sa candidate M. Thyssen?

    01 septembre 2014, 14:01

    C'est toujours le blocage autour de la désignation par la Belgique de son candidat commissaire européen. Un nom doit tomber d'ici jeudi au plus tard. Sauf que les partis de la "Suédoise" se renvoient toujours la balle. Le CD&V et le MR défendent chacun...

  • Créer une nouvelle école: un parcours de quatre ans, semé d'embûches

    01 septembre 2014, 06:00

    Cette année, trois nouvelles écoles secondaires ouvriront leurs portes en Fédération Wallonie-Bruxelles: une à Perwez et deux à Bruxelles, à Uccle et Auderghem pour être précis. Créer une structure scolaire répond à une nécessité puisque depuis...

L'actualité en images

La perspective de deux Ukraines

lundi 01 septembre 2014

Accident de car à Gosselies

lundi 01 septembre 2014

La rentrée de Joëlle Milquet

lundi 01 septembre 2014

Les files dans les hautes écoles

lundi 01 septembre 2014

Toutes les vidéos de l'info

En direct

Monde

Vu sur le web

Dernière Minute