La BCE devrait contrôler les banques de la zone euro

Le centre d'affaires à Francfort
Le centre d'affaires à Francfort - MAURITZ ANTIN (EPA)
Rédaction RTBF

Les banques de la zone euro devraient être surveillées par une instance européenne unique, la Commission propose que ce soit la Banque Centrale Européenne qui assure ce contrôle.

L'idée est toute simple: plusieurs pays, dont l'Espagne, veulent que le Fond de secours européen puisse aider directement les banques. L'Allemagne est d'accord mais si l'argent européen aide les banques, alors les Européens doivent les contrôler.

La Commission, elle, propose que les 6000 banques de la zone euro soient surveillées de très près par la BCE avec des possibilités de sanction. Pour le commissaire européen en charge du dossier, Michel Barnier, c'est tout simplement logique: "S'il s'agit d'assurer une solidarité pour certaines de ces banques qui en ont besoin, en commun, alors, à coup sûr, il faut aussi qu'il y ait une confiance mutuelle. Il faut qu'il y ait une surveillance commune de ces banques. C'est ça la supervision unique dans la zone euro, qui est une des conditions de la confiance et une des conditions de la solidarité. Si on veut faire une supervision unique crédible, il faut que cela soit possible sur toutes les banques. On a vu, dans le passé, des banques qui ont posé beaucoup de problèmes: Bankia, Dexia, (…) qui ne font pas partie des grandes banques. Ce sont des banques moyennes  et c'est elles qui ont posé le plus de problèmes. Donc, il faut pouvoir superviser toutes les banques mais cela ne se fera pas de manière centralisée depuis Francfort avec une sorte de mécanisme immense à Francfort qui fera le travail pour tout le monde, cela se fera avec l'appui et l'aide des superviseurs nationaux qui gardent la responsabilité de préparer certaines décisions, d'exécuter les décisions. Par exemple, dans le domaine de la protection des consommateurs, ce sont les superviseurs nationaux qui, dans mon esprit, doivent rester responsables."

Anne Blanpain


Publicité