L'embargo américain contre Cuba condamné l'assemblée générale de l'ONU

L'embargo américain contre Cuba condamné l'assemblée générale de l'ONU
L'embargo américain contre Cuba condamné l'assemblée générale de l'ONU - © Tous droits réservés

L'assemblée générale des Nations unies a voté mardi pour la 22ème fois en faveur d'une résolution qui condamne l'embargo américain contre Cuba, en vigueur depuis plus de 50 ans. Comme l'an dernier, 188 pays ont voté en faveur de cette résolution. Seuls les Etats-Unis et son allié israélien ont voté contre.

La Micronésie, les Iles Marshall et Palau, trois nations du Pacifique qui votent habituellement comme les Etats-Unis, se sont abstenus cette année.

"Les dégâts humains qu'engendre le 'blocus' sont incalculables. Il provoque des souffrances et constitue une violation massive, flagrante et systématique des droits de l'homme", a déploré Bruno Rodriguez, le ministre cubain des Affaires étrangères.

Cuba a dû encaisser des pertes de plus de 1000 milliards de dollars à cause de l'embargo depuis sa mise en place en 1962 sous l'administration de John F. Kennedy, selon Bruno Rodriguez.

Mais d'après Ronald Godard, un diplomate américain, les Etats-Unis font figure de "bouc émissaire" pour justifier les problèmes et défis auxquels l'île est confrontée.

"Notre politique de sanctions à l'égard de Cuba fait partie d'une batterie d'instruments dans notre effort global pour que soient respectés les droits de l'homme", a-t-il ajouté.

Ronald Godard a aussi assuré que les Cubano-américains installés aux Etats-Unis sont parvenus à envoyer plus de 2 milliards de dollars à leurs proches vivant sur l'île l'an dernier.

AFP