Italie: le Premier ministre Matteo Renzi annonce une réforme constitutionnelle

Italie: le Premier ministre Matteo Renzi une réforme constitutionnelle
Italie: le Premier ministre Matteo Renzi une réforme constitutionnelle - © Tous droits réservés
Belga News

Le président du Conseil italien Matteo Renzi a annoncé mercredi une réforme constitutionnelle réduisant très fortement les pouvoirs du Sénat, prévoyant que cette chambre ne votera plus la confiance au gouvernement et aura un nombre réduit d'élus.

Lors d'une conférence de presse présentant ses premières mesures concrètes, M. Renzi a indiqué qu'il avait remis aux ministres et aux responsables des partis représentés au parlement -de la majorité et de l'opposition- "un projet de loi constitutionnel", qui prévoit qu'"il n'y aura plus jamais de vote de confiance, plus jamais de loi de stabilité budgétaire" à l'ordre du jour du Sénat.

"Cela veut aussi dire une réduction du nombre des parlementaires, 315 salaires en moins", a-t-il ajouté, à propos du fait que les néo-sénateurs seront des élus régionaux bénéficiant déjà d'un salaire.

Le projet sera remis aux représentants des maires et des conférences régionales et à toutes les institutions intéressées par la question, a-t-il ajouté.

Un délai de quinze jours "sera donné à tous pour apporter des améliorations" au projet, et "puis nous le présenterons devant le parlement".

M. Renzi a annoncé aussi la suppression à terme des provinces (une structure intermédiaire entre les municipalités et les régions).

Par ailleurs, le chef du gouvernement a annoncé la vente aux enchères de "plus de 1500 voitures de fonction" entre le 26 mars et le 16 avril, toujours pour réduire le coût de la politique.

Belga