Aller directement au contenu principal

Isabelle Durant: "Cessons de faire de l'Europe le bouc émissaire"

MONDE | jeudi 13 septembre 2012 à 9h37

  • L'eurodéputée belge du groupe des Verts, Isabelle Durant, estime que l'horizon se dégage un peu au plan européen après la validation du mécanisme européen de stabilité en Allemagne. Mais le chemin reste long et le discours de José Manuel Barroso manquait d'éléments concrets. Il faut aller de l'avant, dit-elle, dans une perspective clairement fédérale. Elle l'explique au micro de Matin première.

    Isabelle Durant est soulagée après la validation du mécanisme européen de solidarité par la Cour constitutionnelle allemande.

    A l’inverse de certains milieux de gauche qui espéraient plutôt que le MES soit retoqué, elle estime qu’il est véritablement l’embryon d’une solidarité européenne, d’une mutualisation des dettes. Pour soulager les peuples confrontés à la crise, "on a besoin", dit-elle, "de ce mécanisme de solidarité, et moi je ne comprends pas pourquoi on commence à dire que c’est de l’austérité généralisée".

    Isabelle Durant conteste d'ailleurs le lien automatique que font certains entre l’intervention du MES et la règle d’or budgétaire qui imposerait l’austérité aux Etats concernés. "Nous, pour la ratification de ces traités, on travaillera de manière responsable et cohérente", affirme-t-elle. Car il s’agit de savoir de quel projet on veut être porteur, ce qu’on veut faire du mécanisme mis en place. Pas question de se laisser embarquer dans une austérité généralisée, à la manière de ce que la troïka impose à la Grèce. Car là, "on va beaucoup trop loin dans ce qu’on demande aux Etats, on les met à genoux, on détricote tout le tissu social et ça devient extrêmement dangereux".

    Mais la crise n’est pas pour autant derrière nous. "Parce que depuis trois ans je pense vraiment qu’on est dans une espèce de marche forcée sans boussole, un peu dans le brouillard… ".

    Or, dit-elle, "tout le monde sait ce qu’il y aurait lieu de faire, qu’il nous faut à la fois plus de solidarité, qu’il nous faut c’est vrai une gouvernance économique plus sérieuse, qu’il nous faut nous désendetter ; mais on ne peut pas se désendetter et faire de la solidarité s’il n’y a pas un peu aussi des contreparties".

    L’horizon s’est un peu dégagé et il faut désormais avancer. "Mais pas par petits pas, car cette stratégie ne marche plus vraiment", dit-elle, "et donc on doit faire un grand pas, un grand saut et ce saut on doit le faire assez vite". Un saut vers davantage d’intégration européenne pour l’eurodéputée verte, qui voudrait que beaucoup plus de compétences soient transférées au niveau européen, car "on décide mieux ensemble".

    Fédération d'Etats-nations?

    Isabelle Durant balaye le concept pas très clair à ses yeux de "fédération d’Etats-nations", avancé par le président de la Commission José Manuel Barroso lors de son discours devant les eurodéputés le 12 septembre à Strasbourg. "Ça existe déjà et c’est le Conseil européen qui se réunit tous les deux mois sous la houlette de M. Van Rompuy. Et bien c’est la fédération d’Etats-nations  et on voit comment ça marche c’est-à-dire pas bien. Chacun y défend son bout de gras quand ce n’est pas la France et l’Allemagne qui font l’agenda, qui se disputent. Donc ce n’est pas ça pour moi l’Europe! " s’exclame Isabelle Durant.

    "Ce qu’il faut, dit-elle, c’est que le Parlement européen qui est directement élu puisse, lui, monter en puissance". Et de proposer, par exemple, que les prochaines échéances électorales européennes soient l’occasion d’un véritable débat télévisé  entre les candidats à la présidence de la Commission européenne, quelle que soit leur origine nationale. Objectif : permettre au citoyen de porter un regard sur les enjeux européens qui ne soit pas déformé par le prisme national. "Et surtout qu’on arrête de faire de l’Europe le bouc émissaire de tout ce qui ne va pas !", clame-t-elle.

    Un vrai budget pour l'Europe

    Il faut sans doute changer les traités, comme le suggérait José Manuel Barroso. Mais il faut surtout, pense-t-elle, profiter de la petite fenêtre d’opportunité actuelle pour communiquer mieux sur l’Europe et faire des prochaines élections européennes autre chose qu’une addition d’enjeux nationaux. "Moi j’aimerais bien  en Europe une grande circonscription européenne pour qu’on rende des comptes à tout le monde et pas seulement à nos électeurs", avance Isabelle Durant.

    Et puis il faut travailler sur le budget européen. La députée écologiste rappelle que l’argent européen est réinvesti dans les pays. Il faut un budget "sérieux", qui ne se limite pas au 1% du PIB européen actuel. "La taxe sur les transactions financières, voilà bien quelque chose qu’il est urgent de mettre en place pour pouvoir aussi, par ces ressources propres de l’Union européenne, dégager un peu les Etats membres et leur permettre aussi d’avoir un peu d’espace budgétaire", souligne-t-elle à titre d'exemple.

    Une grande coalition à Schaerbeek?

    A Schaerbeek par contre, il n’y a pas le feu. Isabelle Durant ne voit donc pas vraiment pour quelle raison il faudrait mettre en place une grande coalition comme le suggère Laurette Onkelinx. "Pour ma part je suis partante pour retravailler dans les mêmes circonstances avec les mêmes partenaires parce que je pense que Schaerbeek a bougé, bougera encore et les mieux à même de le faire c’est la liste du bourgmestre avec les Ecolos et le cdH".

    Face aux sondages qui indiquent la possibilité que l’actuelle majorité ne recueille plus suffisamment de siège, elle se veut sereine : "Nous annonçons très clairement la couleur et nous pensons très sérieusement que, oui, il est possible de poursuivre à Schaerbeek".

    T.N.

    Voir

    Derniers commentaires

    • de Sinndho Il n'est pas nécessaire de faire un bouc émissaire de l'Europe. Par leur autoritarisme, leur manque de transparence, leur dogmatisme et l'absurdité de certaines décisions qu'elles prennent ou ont prises et sans parler des abus divers des parlementaires européens, les autorités européennes se sont placées dans cette position toutes seules.

      13-09-2012 18:57 | Répondre

    • de Un parmi d'autres Entre M. Cohn-Bendit et M. Verhostadt, la différence est plus mince que l'épaisseur d'un papier de cigarette. Et Mme Durant semble les rejoindre dans leur politique libérale et aveugle aux réalités politiques. Mme Durant ne veut pas de l'austérité ailleurs qu'en Grèce (de quoi les Grecs doivent-ils être punis ?) mais elle ne remarque pas que cette austérité est déjà imposée partout et s'intensifie. Quel aveuglement !

      13-09-2012 16:37 | Répondre

    • de Martin Halleux Qu'ils sont marrants ces Ecolo. Ils ont plein de bonnes idées pour l'Europe, ils vont au moins sauver la planète!!! Mais à l'échelle de la commune, ce qui nous touche directement, ils vendent la bonne gouvernance et l(éthique en disant qu'il ne faut de pré accord électoral... Puis pour Schaerbeek, là, on explique qu'on veut déjà repartir dans la même coalition... C'est quoi ce double discours; si d'autres partis faisaient çà, les Ecolo hurleraient au non respect de l'électeur, au boycott de la démocratie... Ils se foutent du choix de l'électeur schaerbeekois. N'est ce pourtant pas à lui de donner son avis?

      13-09-2012 10:38 | Répondre

    • de isabelle durant On veut ? Non, on souhaite, on annonce la préférence. Cela n'enlève rien de rien à l'exercice démocratique. Ca peut meme donner envie à des électeurs qui se désintéresssent d'aller votre, pour soutenir cette possible reconduction ou au contraire pour la faire capoter. Et le respect de l'électeur, pardonnez-moi, j'en sais quelque chose à Schaerbeek...

      13-09-2012 11:20 | Répondre

    • de isabelle durant Souhaiter c'est décider ? dire sa préférence dans une campagne électorale, c'est boycotter la démocratie ? Au contraire, en parler, exprimer ses préférences, c'est aussi stimuler des électeurs qui en seraient un peu découragés, en leur donnant des clés de lecture sur la fameuse "3è mi-temps", celle qui se passe sans eux, pour qu'ils aillent voter et soutiennent ou défassent cette possible coalition.

      13-09-2012 11:25 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • « previous

    Isabelle Durant dans Matin Première - B.Henne

    next
    • Cliquez pour visionner

      Isabelle Durant dans Matin Première - B.Henne

  • Isabelle Durant: "Cessons de faire de l'Europe le bouc émissaire"
    « previous

    Isabelle Durant: "Cessons de faire de l'Europe le bouc émissaire"

    Tous droits réservés
    next
    • Isabelle Durant: "Cessons de faire de l'Europe le bouc émissaire"

      Isabelle Durant: "Cessons de faire de l'Europe le bouc émissaire"

    • Isabelle Durant (Ecolo) sereine à Scaherbeek et ambitieuse pour l'Europe

      Isabelle Durant (Ecolo) sereine à Scaherbeek et ambitieuse pour l'Europe

    • de Sinndho Il n'est pas nécessaire de faire un bouc émissaire de l'Europe. Par leur autoritarisme, leur manque de transparence, leur dogmatisme et l'absurdité de certaines décisions qu'elles prennent ou ont prises et sans parler des abus divers des parlementaires européens, les autorités européennes se sont placées dans cette position toutes seules.

      13-09-2012 18:57 | Répondre

    • de Un parmi d'autres Entre M. Cohn-Bendit et M. Verhostadt, la différence est plus mince que l'épaisseur d'un papier de cigarette. Et Mme Durant semble les rejoindre dans leur politique libérale et aveugle aux réalités politiques. Mme Durant ne veut pas de l'austérité ailleurs qu'en Grèce (de quoi les Grecs doivent-ils être punis ?) mais elle ne remarque pas que cette austérité est déjà imposée partout et s'intensifie. Quel aveuglement !

      13-09-2012 16:37 | Répondre

    • de Martin Halleux Qu'ils sont marrants ces Ecolo. Ils ont plein de bonnes idées pour l'Europe, ils vont au moins sauver la planète!!! Mais à l'échelle de la commune, ce qui nous touche directement, ils vendent la bonne gouvernance et l(éthique en disant qu'il ne faut de pré accord électoral... Puis pour Schaerbeek, là, on explique qu'on veut déjà repartir dans la même coalition... C'est quoi ce double discours; si d'autres partis faisaient çà, les Ecolo hurleraient au non respect de l'électeur, au boycott de la démocratie... Ils se foutent du choix de l'électeur schaerbeekois. N'est ce pourtant pas à lui de donner son avis?

      13-09-2012 10:38 | Répondre

    • de isabelle durant On veut ? Non, on souhaite, on annonce la préférence. Cela n'enlève rien de rien à l'exercice démocratique. Ca peut meme donner envie à des électeurs qui se désintéresssent d'aller votre, pour soutenir cette possible reconduction ou au contraire pour la faire capoter. Et le respect de l'électeur, pardonnez-moi, j'en sais quelque chose à Schaerbeek...

      13-09-2012 11:20 | Répondre

    • de isabelle durant Souhaiter c'est décider ? dire sa préférence dans une campagne électorale, c'est boycotter la démocratie ? Au contraire, en parler, exprimer ses préférences, c'est aussi stimuler des électeurs qui en seraient un peu découragés, en leur donnant des clés de lecture sur la fameuse "3è mi-temps", celle qui se passe sans eux, pour qu'ils aillent voter et soutiennent ou défassent cette possible coalition.

      13-09-2012 11:25 | Répondre

    • de Martin Halleux Bonjour Madame Durant, pourquoi parler vous toujours de l'électeur schaerbeekois démotivé ou désintéressé par la campagne? Vous avez l'air d'envisager la participation citoyenne comme relevant du défi d'intéresser l'électeur, il faudrait le "stimuler". Personnellement, je crois que votre commune est un point d'intérêt médiatique particulièrement important, et qu'au lieu de profiter de cet intérêt pour présenter votre programme, vous préférez vous diluer dans des explications sur la future majorité!

      13-09-2012 12:40

    • de Nat Ecolo n'a jamais caché qu'il n'était pas vraiment de gauche, mais là, il vire carrément à droite ! Je passe rapidement sur la graaande alliance avec le FDF et le CDH à Schaerbeek, mais ce côté donneur de leçon et culpabilisant sur le MES est exaspérant ! Déjà que le débat en Belgique est pratiquement inexistant (contrairement à nos voisins français), Durant nous joue la musique de la "voie unique", de la "responsabilité" pour un mécanisme qui confirmera le tournant libéral de l'UE, voire sa "goldman-schas-isation"

      13-09-2012 10:29 | Répondre

    • de Marco Pas d'accord, les commentaires de Mme Durant ne la situent certainement pas à droite (une conception trop manichéiste gauche-droite étant de toute manière largement désuette): en soutenant le mécanisme européen de stabilité, elle se met justement tout à fait en contrepoint contre le discours du FDP libéral allemand ou même d'une grande partie des collègues de parti de Mme Merkel, qui ne rêvent que d'une chose, c'est de bannir le mot "solidarité" de toute décision au niveau européen et de faire sortir la Grèce de l'euro! Même si le risque de tournant libéral au détriment de la solidarité dans les faits est réel, je n'y vois en tout cas aucune place pour la "goldman-sachsisation" dans les propos de Mme Durant.

      13-09-2012 15:30 | Répondre

    • de PVDH Haaaa, la politique autrement ! Moi j'aime les accords préélectoraux d'Ecolo, ceux qui "respectent la volonté de l'électeur".

      13-09-2012 10:20 | Répondre

    • de Pascaline Ca c'est bien une phrase venant d'une Euro dépitée...euro députée. Et vas-y que je critique les autres alors qu'elle a un beau bureau à rien faire de ses journées,sans doute pour ça qu'avec elle il n'y a jamais le feu dans sa tête.

      13-09-2012 10:03 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Mariemont : le retour de la momie d'Hor

    18 avril 2014, 17:25

    Une pièce exceptionnelle est arrivée jeudi au Musée Royal de Mariemont : la momie d'Hor, un prêtre d’Amon qui vivait en Égypte 700 ans avant notre ère. Le cercueil en bois peint, parfaitement conservé et restauré, est exposé à côté du corps...

  • La mobilité à Chimay: road-trip dans les transports en commun (2)

    14 avril 2014, 12:37

    Se rendre à Chimay, et en sortir, ressemble à une véritable aventure, surtout sans voiture. Comment se débrouillent les Chimaciens au quotidien? L'immersion dans les transports en communs de la Botte du Hainaut se poursuit: quitter Chimay, une très...

  • Patients, vous avez des droits et vous ne les connaissez pas

    18 avril 2014, 09:36

    C'est la journée des droits des patients ce vendredi en Belgique. Ces droits sont protégés par une loi qui existe depuis plus de 12 ans... et pourtant, tout le monde ne la connaît pas. Chez nous, chaque personne peut bénéficier de soins de santé de...

Monde

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles

Dernière Minute