Aller directement au contenu principal

Bolivie: des mineurs s'affrontent à coups de dynamite, un mort, 9 blessés

MONDE | Mis à jour le mercredi 19 septembre 2012 à 9h31

  • Une personne a été tuée et neuf blessées mardi lorsque des groupes de mineurs boliviens se sont affrontés à coups de dynamite dans le centre de la capitale, La Paz, semant la panique parmi la population, selon les autorités.

    "Malheureusement un frère mineur est mort", a indiqué le vice-ministre de l'Intérieur Jorge Perez, dans une conférence de presse, dénonçant "les affrontements et l'intransigeance" des manifestants.

    Plusieurs milliers de mineurs indépendants s'en sont pris à leurs homologues employés par l'Etat en attaquant à la dynamite le siège de la Fédération syndicale des travailleurs miniers de Bolivie (FSTMB), a rapporté le commandant régional de la police de La Paz, le colonel Rosalio Alvarez.

    Les détonations ont provoqué un mouvement de panique parmi les passants dans le centre-ville et entraîné la fermeture de la plupart des commerces jusqu'à ce que la police parvienne à rétablir le calme.

    Le vice-ministre a appelé les manifestants à une réunion avec le gouvernement mercredi "pour chercher une solution pacifique empreinte de dialogue et de conciliation pour sortir de cette crise".

    Victor Cachi, leader de la FSTMB, a précisé aux médias locaux que plusieurs personnes avaient été touchées au moment de la chute du toit du bâtiment de la FSTMB, causé par un dynamitage.

    Après ces heurts, la FSTMB a convoqué une réunion d'urgence et ses responsables n'écartaient pas d'éventuelles représailles.

    Les mineurs indépendants regroupés au sein de coopératives, sont en conflit avec les employés de la mine de Colquiri (250 km au sud de La Paz), qui refusent de partager l'exploitation de cette mine après sa nationalisation par l'Etat.

    La compagnie minière de Bolivie (Comibol, publique) a annoncé le 20 juin avoir pris le contrôle de l'exploitation minière de Colquiri, auparavant exploitée par la compagnie Sinchi Wayra, filiale de la Suisse Glencore. La Comibol a également annoncé la nationalisation de ses machines et de son équipement.

    Depuis mi-juin, la mine a été le théâtre de violents affrontements entre mineurs privés et employés de la Comibol.

    La semaine dernière, les mineurs des coopératives avaient lancé plusieurs manifestations et barrages routiers dans la capitale andine pour tenter de faire entendre leurs revendications.

    Dans la crainte de nouveaux affrontements à Colquiri, où des incidents se sont également produits mardi, le vice-ministre a indiqué que des effectifs de police et de l'armée avaient été envoyés sur les lieux et a annoncé que la sécurité sera renforcée dans la zone.

    AFP

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Des policiers anti-émeute aident des manifestants à porter un mineur blessé par une explosion de dynamite, le 18 septembre 2012 à La Paz
    Image précédente

    Des policiers anti-émeute aident des manifestants à porter un mineur blessé par une explosion de dynamite, le 18 septembre 2012 à La Paz

    Aizar Raldes (AFP)
    Image suivante
    • Des policiers anti-émeute aident des manifestants à porter un mineur blessé par une explosion de dynamite, le 18 septembre 2012 à La Paz

      Des policiers anti-émeute aident des manifestants à porter un mineur blessé par une explosion de dynamite, le 18 septembre 2012 à La Paz

    • Des mineurs manifestent à La Paz, le 18 septembre 2012, pour protester contre le gouvernement du président Evo Morales.

      Des mineurs manifestent à La Paz, le 18 septembre 2012, pour protester contre le gouvernement du président Evo Morales.

Les suggestions du jour

  • Séisme au Népal: la géolocalisation Facebook pour rassurer ses proches

    26 avril 2015, 15:30

    Les communications avec le Népal restent extrêmement difficiles à l'heure qu'il est. Le réseau électrique est hors service, les lignes téléphoniques sont coupées. On trouve encore un peu de Wi-Fi à certains endroits, ce qui permet de donner quelques...

  • "On se plaint d'un jour de grève ? C'est ça la vie sans service public"

    26 avril 2015, 15:20

    Ce mercredi, c’était la grève dans la fonction publique. Motifs de la mauvaise humeur : saut d’index, fin de carrière, pensions et valorisation diminuée des années, entre autres. Derrière ce mouvement, la seule CSGP, syndicat socialiste. Les autres...

  • Une chaîne humaine pour déménager la bédéthèque de Namur

    26 avril 2015, 13:51

    Deux cents lecteurs et bénévoles ont formé une chaîne humaine sur 600 mètres pour déménager les premiers ouvrages de la "Baie des Tecks" des anciens aux nouveaux locaux à Bomel. Six cents bandes dessinées ont pris le chemin des nouveaux locaux à...

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute

Monde