Aller directement au contenu principal

USA: dans une vidéo, Mitt Romney traite la moitié des électeurs d'assistés

MEDIAS | Mis à jour le mardi 18 septembre 2012 à 10h14

  • Un journal américain a publié lundi une vidéo prise en caméra cachée dans laquelle le candidat républicain Mitt Romney ironise apparemment sur la "mentalité de victimes" des électeurs démocrates, des propos immédiatement dénoncés par le camp du président Barack Obama.

    Mother Jones, une publication marquée à gauche, a mis en ligne cette vidéo prise de toute évidence à l'insu de Mitt Romney, selon elle lors d'une séance de levée de fonds fermée à la presse.

    La date de l'événement n'a pas été précisée et seul Mitt Romney est reconnaissable à l'écran, le reste de la scène étant flouté. L'authenticité de la vidéo n'a pu être établie mais la voix de l'orateur semble bien être celle du candidat républicain à la présidentielle du 6 novembre.

    On l'y voit assurer que "47% (des Américains) voteront pour le président quoi qu'il arrive. Il y a 47% des gens qui sont avec lui, qui dépendent du gouvernement, qui pensent qu'ils sont des victimes, qui pensent que le gouvernement doit s'occuper d'eux, qui pensent qu'ils ont le droit d'avoir accès à une couverture santé, à de la nourriture, à un toit, à tout ce que vous voulez".

    Ces gens pensent "que c'est quelque chose qui leur est dû. Que le gouvernement devrait le leur donner. Et ils voteront pour ce président (Obama) quoi qu'il arrive. Ce sont des gens qui ne paient pas d'impôts", poursuit Mitt Romney, en se disant certain qu'il ne réussira pas à les convaincre de voter pour lui.

    "Je ne les convaincrai jamais du fait qu'ils devraient prendre leurs responsabilités et prendre leurs vies en main", assure encore le candidat.

    Sollicitée par l'AFP, l'équipe de Mitt Romney n'a pas réagi dans l'immédiat à la publication de cette vidéo.

    Le comité de campagne de Barack Obama l'a, en revanche, dénoncée. "Il est choquant qu'un candidat à la présidence des Etats-Unis dise derrière des portes closes, à un groupe de riches donateurs, que la moitié des Américains se considèrent comme des 'victimes' (...) et ne sont pas prêts à 'prendre leurs vies en main' ", a affirmé le directeur de campagne du dirigeant démocrate sortant, Jim Messina.

    Belga

    Voir

    Derniers commentaires

    • de michel Romney a raison.Qu'a fait obama sinon d'exploser la dette,le chomage.Je vous conseille de lire le livre de mr.Millière "le désastre obama".Je suis éffaré par l'adoration des européens pour ce type.Les USA ne sont pas l'europe,heureusement sinon ils ne seraient pas devenus cette superpuissance.La vieille europe est jalouse du succès des usa.

      24-09-2012 00:09 | Répondre

    • de Astérix Romney est un personnage dangereux. Il convient aux électeurs américains d'en avoir pleine conscience. Rendez-vous compte. Il annonce aux électeurs américains qu'ils son bêtes pour moitié. Juste histoire d'en plonger un certain nombre dans le doute. Ce sont des méthodes insupportables. L'électeur sait la plupart du temps ce qu'il veut et ne veut pas. La méthode qu'il utilise est celle d'un commercial perdant.

      18-09-2012 19:02 | Répondre

    • de marc Ce genre de risonnement est tout à fait normal pour la droite. On a entendu ce genre de discours à propos de assisté à chaque élection. Le MR et Reynders en particulier, ne craignent pas d'afficher leur mépris vis à vis des moins chanceux.

      18-09-2012 17:26 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    Mitt Romney parle de l'électorat de Barack Obama

    Vidéo suivante
    • Mitt Romney parle de l'électorat de Barack Obama

    • Cliquez pour visionner

      Romney et les 47% d'assistés aux USA

  • Mitt Romney
    Image précédente

    Mitt Romney

    Nicholas KAMM (AFP)
    Image suivante
    • Mitt Romney

      Mitt Romney

    • de michel Romney a raison.Qu'a fait obama sinon d'exploser la dette,le chomage.Je vous conseille de lire le livre de mr.Millière "le désastre obama".Je suis éffaré par l'adoration des européens pour ce type.Les USA ne sont pas l'europe,heureusement sinon ils ne seraient pas devenus cette superpuissance.La vieille europe est jalouse du succès des usa.

      24-09-2012 00:09 | Répondre

    • de Astérix Romney est un personnage dangereux. Il convient aux électeurs américains d'en avoir pleine conscience. Rendez-vous compte. Il annonce aux électeurs américains qu'ils son bêtes pour moitié. Juste histoire d'en plonger un certain nombre dans le doute. Ce sont des méthodes insupportables. L'électeur sait la plupart du temps ce qu'il veut et ne veut pas. La méthode qu'il utilise est celle d'un commercial perdant.

      18-09-2012 19:02 | Répondre

    • de marc Ce genre de risonnement est tout à fait normal pour la droite. On a entendu ce genre de discours à propos de assisté à chaque élection. Le MR et Reynders en particulier, ne craignent pas d'afficher leur mépris vis à vis des moins chanceux.

      18-09-2012 17:26 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Portraits de femmes qui luttent pour l'émancipation de l'Afrique

    28 novembre 2014, 12:46

    Dans le cadre du XVe Sommet de la Francophonie qui se déroulera à Dakar ces 29 et 30 novembre, les Radios francophones publiques (RFP) ont décidé de faire découvrir à leurs auditeurs une autre image de l'Afrique que celle habituellement véhiculée....

  • UE: la résolution du Parlement contre Google ne changera quasi rien

    27 novembre 2014, 14:18

    Le Parlement européen veut-il la peau de Google ? On pourrait le croire en lisant la résolution adoptée ce jeudi par une majorité de députés européens à Strasbourg. Si cette résolution ne cite pas nommément Google, tout le monde reconnaît le géant...

  • Modrikamen: "Le gouvernement Michel n'est pas allé assez loin"

    28 novembre 2014, 08:53

    Mischaël Modrikamen, président du PP, le Parti populaire, était ce vendredi l’invité de Matin Première. Pour lui, le gouvernement Michel-Jambon n’est pas allé assez loin dans les mesures prises.

L'actualité en images

JT 19h30

vendredi 28 novembre 2014

JT en langue des signes

vendredi 28 novembre 2014

Pression sur le budget fédéral

vendredi 28 novembre 2014

Nouveaux corps découverts au Mexique

vendredi 28 novembre 2014

En bref: visite du pape en Turquie

vendredi 28 novembre 2014

Situation dans l'est de l'Ukraine

vendredi 28 novembre 2014

La répartition des numéros INAMI

vendredi 28 novembre 2014

Pression sur le budget fédéral

vendredi 28 novembre 2014

JT en langue des signes

vendredi 28 novembre 2014

Toutes les vidéos de l'info

7 à la Une

Plus d'articles

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute