Aller directement au contenu principal

Un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle" qui ne nous apprend rien

MEDIAS | Mis à jour le mardi 14 mai 2013 à 17h26

  • Libération dresse sous la plume de son correspondant Jean Quatremer un portrait au picrate de la ville-région : travaux perpétuels, saleté, congestion et tout à la voiture, chaos urbanistique... Tout y passe, avec dans le collimateur la sacro-sainte autonomie des communes et "l'évidente mauvaise volonté politique". Un Grand Angle parfaitement objectif s'il s'agissait de dresser la liste des maux de Bruxelles, mais aussi empreint d'une certaine mauvaise foi s'il se voulait le portrait de la ville-région-capitale... En tout cas les réactions n'ont pas manqué.

    Deux jours de safari photo à Saint-Gillles, Bruxelles-ville et Laeken et un résultat qui ne trompe pas : cette ville est remplie de travaux, de déviations, d'encombrements, de trottoirs défoncés ou squattés par les autos, de mobilier urbain disparate à moitié détruit...

    Le texte de Jean Quatremer ne rate pas sa cible non plus : "Le choc de l’arrivée à destination risque d’en laisser plus d’un sur le carreau tant la capitale belge est laide et sale, hormis des îlots presque miraculeusement préservés. Si les exilés fiscaux n’ont que ce qu’ils méritent, on peut avoir une pensée pour ceux qui y vivent parce que c’est le siège des institutions européennes", commence-t-il.

    Chaos urbanistique et bruxellisation

    Jean Quatremer reprend ensuite l'expression de Baudelaire "capitale pour rire" avec de comparer la ville à  Athènes. "Même chaos urbanistique, mêmes cicatrices laissées par une spéculation immobilière délirante, mêmes trottoirs défoncés, même saleté (c’est Test-Achats, l'organisation de consommateurs belge, qui le dit), même folie automobile, etc. Mais la capitale grecque a réussi, elle, à éviter les autoroutes qui déchirent Bruxelles comme si elle avait la taille de New York ou de Los Angeles, alors qu’elle dépasse à peine le million d’habitants."

    Pas faux, tout comme son évocation de la "bruxellisation" qui a détruit des quartiers entiers. L'article de notre confrère français est aussi basé sur des interviews de Charles Picqué et surtout d'Olivier Maingain, particulièrement dur, qui souligne l'échec de la Région et pointe la responsabilité de l'Etat central et des Flamands "qui détestent cette ville devenue francophone tout en étant située en Flandre". Il ne resitue malheureusement pas l'annexion de Laeken à Bruxelles-ville, erronément attribuée à Léopold II par Olivier Maingain, alors qu'elle date de 1921...

    Quoi qu'il en soit, le résultat est le même : Bruxelles est un ensemble de communes, de baronnies. "Cela explique l’absence d’unité du mobilier urbain, entre les modèles de poubelles ou de lampadaires par exemple. Pire: si une rue s’effondre –ce qui est fréquent vu la vétusté du réseau d’égouts–, pour peu qu’elle soit à la limite de deux communes, il faudra des mois pour que les autorités se mettent d’accord sur sa réfection. Il en va de même des trottoirs, qui peuvent être entretenus sur 100 mètres et défoncés ensuite."

    Dans Libé, un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle"

    Dans Libé, un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle" - Caputre d'écran Libération/Marc Melki

    Jean Quatremer dénonce tout aussi justement l'urbanisme de la ville : "Il suffit de prendre le taxi de la gare du Midi jusqu’aux institutions européennes. A peine sorti de la gare, on emprunte à grande vitesse la "petite ceinture", une quatre voies isolant le centre historique, l’équivalent des Ier et IIe arrondissements de Paris. C’est une succession de tunnels et de voies de sortie qui sont en même temps des voies d’accès où les voitures se croisent comme elles le peuvent. Ensuite, la rue Belliard mène aux institutions, avant de se transformer en tunnel pour rejoindre les grands boulevards (à quatre ou six voies), puis le "ring", la troisième ceinture d’autoroutes qui enserre Bruxelles. La rue Belliard, ce sont cinq voies à sens unique, bordées d’immeubles affreux des années 50 ou 60, avec des trottoirs défoncés, sans arbres mais encombrés de panneaux de signalisation, d’armoires électriques ou téléphoniques, et de rares poubelles. Ici, on est piéton à ses risques et périls."

    Jean Quatremer relativise un peu en évoquant "des rues ré-asphaltées, des trottoirs refaits, des espaces piétonniers réaménagés, des transports en communs créés, des immeubles des années 50-60 démolis, la construction de tours interdite, mais à dose homéopathique".

    #battle

    Inutile de dire qu'une telle avalanche de critiques a suscité de fortes répliques. Suivies de contre-répliques, sur Twitter notamment.

    Les autorités régionales sont montées au créneau, le nouveau ministre-président bruxellois Rudi Vervoort en tête, proposant "une petite mise à niveau" de Jean Quatremer.

    D'autres vont plus loin en taxant l'article de "nullissime" (Yves Goldstein, PS, chef de cabinet du ministre-président) et l'auteur de "frustré" (Ahmed Laaouej, sénateur PS). Tandis que que le secrétaire d’État Écolo Christos Doulkeridis préfère faire référence à la chanson de Dick Annegarn "Bruxelles Ma Belle".

    "Je peux accepter les critiques, réagit Christos Doulkeridis. J'en partage d'ailleurs énormément. Je voudrais vraiment que ma ville soit toujours plus belle et plus propre, mais je pense que la présenter comme telle, de manière aussi unilatérale, ne représente pas Bruxelles. Je pense que ce qui est excessif est insignifiant. C'est juste dommage de véhiculer ce type d'image à l'étranger, avec la légitimité d'un journaliste."

    Notons enfin les réactions de Marcel Sel et de Serge Coosemans qui rappellent que ce qu'écrit le correspondant de Libération, cela fait des années qu'on le sait...

    JFH

    La suite du débat dans "Revu et corrigé" ce dimanche 19 mai sur La Une: Jean Quatremer s'expliquera avec d'autres Bruxellois.

    Voir

    Derniers commentaires

    • de ALSATIAN IN OKLAHOMA INCROYABLE!!!..a cause d'un petit journaleux parisien de Libe, (en plus qui est hyper-deficitaire) qui critique Bruxelles, voila toute la Belgique qui s'exite!...Ce n'est que "libe"!!! ce n'est pas un ministre francais ou le president!!!!????... Il faut etre mois hyper-sensible! Il y a encore 1an, NBC (ou ABC) avait titre son journal de 7h00 sur la france qui etait le pays moins acceullant au monde touristiquement!!!!!????? TOUT LES COMMENTAIRES AMERICAINS (meme Brittishs) en avait rigole de par la connerie de ce sondage! (par exemple) http://travel.cnn.com/explorations/life/worlds-rudest-countries-travelers-309852 Ah ah ah ah! NOUS SOMMES LE PLUS GRAND PAYS TOURISTIQUE.

      18-05-2013 04:58 | Répondre

    • de itso Bruxelles ne vit que par les institutions européennes, enlevez les et vous n'avez plus rien, qu'une ville insipide, sale, inerte, bouffée par les baronnies et félonies qui n'ont que de cesse que de s'autocongratuler et de se passer les petits fours sans penser un instant à ceux qui vivent dans tous ces quartiers ! Facile de dire que Bruxelles est une belle ville quand le dimanche on peut s'échapper voir l'air du large, quand on peut se permettre des vacances au frais du contribuable ! Pendant 40 années j'ai habité Bruxelles de Saint Josse au centre ville, en passant pas Laeken et Uccle Pendant 40 années j'ai pu admirer cette ville que j'ai aimé, que j'aime encore, mais ces irresponsables politique en on fait un lamentable trou à rats !

      16-05-2013 06:59 | Répondre

    • de Emilie Quatremer a tout à fait raison. Sauf que les trottoirs autour du "seize" et des parlements sont passés au savon noir tous les matins. C'est sans doute pour cela que les politiciens ne voient pas la crasse ailleurs. Avez vous vu l'état des stations de métro? En chantier interminable! Il faut dix fois plus de temps pour les rénover qu'il n'a fallu pour les construire!

      15-05-2013 20:37 | Répondre

    • de didier penxten Monsieur Quatremer a mille fois raison et c'est pourquoi tout le monde se déchaîne.... Nous subissons depuis longtemps la gabegie et l'incurie des politiques....

      15-05-2013 20:13 | Répondre

    • de Cerle Bah Bruxelles centre c est laid et sale c est pas nouveau... Surtout la gare du midi, serieux à la place des touristes qii débarquent la, je ferais de suite demi tour. C est probablement le plus laid coin et c est par la que les touristes débarquent, à se demander si c est pas fait exprès!

      15-05-2013 17:42 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Dans Libé, un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle" de Jean Quatremer
    Image précédente

    Dans Libé, un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle" de Jean Quatremer

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • Dans Libé, un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle" de Jean Quatremer

      Dans Libé, un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle" de Jean Quatremer

    • Dans Libé, un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle"

      Dans Libé, un portrait coup de gueule de "Bruxelles pas belle"

    • de ALSATIAN IN OKLAHOMA INCROYABLE!!!..a cause d'un petit journaleux parisien de Libe, (en plus qui est hyper-deficitaire) qui critique Bruxelles, voila toute la Belgique qui s'exite!...Ce n'est que "libe"!!! ce n'est pas un ministre francais ou le president!!!!????... Il faut etre mois hyper-sensible! Il y a encore 1an, NBC (ou ABC) avait titre son journal de 7h00 sur la france qui etait le pays moins acceullant au monde touristiquement!!!!!????? TOUT LES COMMENTAIRES AMERICAINS (meme Brittishs) en avait rigole de par la connerie de ce sondage! (par exemple) http://travel.cnn.com/explorations/life/worlds-rudest-countries-travelers-309852 Ah ah ah ah! NOUS SOMMES LE PLUS GRAND PAYS TOURISTIQUE.

      18-05-2013 04:58 | Répondre

    • de itso Bruxelles ne vit que par les institutions européennes, enlevez les et vous n'avez plus rien, qu'une ville insipide, sale, inerte, bouffée par les baronnies et félonies qui n'ont que de cesse que de s'autocongratuler et de se passer les petits fours sans penser un instant à ceux qui vivent dans tous ces quartiers ! Facile de dire que Bruxelles est une belle ville quand le dimanche on peut s'échapper voir l'air du large, quand on peut se permettre des vacances au frais du contribuable ! Pendant 40 années j'ai habité Bruxelles de Saint Josse au centre ville, en passant pas Laeken et Uccle Pendant 40 années j'ai pu admirer cette ville que j'ai aimé, que j'aime encore, mais ces irresponsables politique en on fait un lamentable trou à rats !

      16-05-2013 06:59 | Répondre

    • de Emilie Quatremer a tout à fait raison. Sauf que les trottoirs autour du "seize" et des parlements sont passés au savon noir tous les matins. C'est sans doute pour cela que les politiciens ne voient pas la crasse ailleurs. Avez vous vu l'état des stations de métro? En chantier interminable! Il faut dix fois plus de temps pour les rénover qu'il n'a fallu pour les construire!

      15-05-2013 20:37 | Répondre

    • de didier penxten Monsieur Quatremer a mille fois raison et c'est pourquoi tout le monde se déchaîne.... Nous subissons depuis longtemps la gabegie et l'incurie des politiques....

      15-05-2013 20:13 | Répondre

    • de Cerle Bah Bruxelles centre c est laid et sale c est pas nouveau... Surtout la gare du midi, serieux à la place des touristes qii débarquent la, je ferais de suite demi tour. C est probablement le plus laid coin et c est par la que les touristes débarquent, à se demander si c est pas fait exprès!

      15-05-2013 17:42 | Répondre

    • de JO "Vous imaginez ce que diraient 'nos voisins et amis français' si je leur parlais des HLM pourris autour de Paris ? De l’odeur de pipi dans le RER ? Ou de certains quartiers dégueulasses à Marseille ?" Oui, on imagine, puisque vous le faites déjà ! Et nous sommes les premiers à l'avouer... et à ne pas se fâcher pour autant. Cela dit, ça pue aussi dans certaines galeries du métro de Bruxelles, dans les gares SNCB etc. Et certains coins de Charleroi et de Liège n'ont rien à envier à Marseille ! :)

      15-05-2013 17:12 | Répondre

    • de effemair Je souhaiterais ajouter à vos commentaires le fait que nous, en tant que travailleurs et/ou habitants de Bruxelles, contribuons largement à cette saleté. Que ce soit les déjections canines, les mégots de cigarette, les décharges sauvages... On n'est peut-être pas aidé par les élus mais on ne s'aide pas beaucoup non plus.

      15-05-2013 16:21 | Répondre

    • de Nick-la-taupe désolé pour le "nt" en trop ...

      15-05-2013 16:15 | Répondre

    • de Renaud "...avec des trottoirs défoncés, sans arbres mais encombrés de panneaux de signalisation, d’armoires électriques ou téléphoniques, et de rares poubelles." J'ai l'impression qu'il est passé près de chez moi à part qu'il a oublié qu'il y a des endroits où il n'y a pas de trottoir, des poteaux au milieu qui empêchent les poussettes ou quiconque de moins valide de passer, quant aux poubelles, il doit y en avoir une pour trois ou quatre rues (remplies par les voisin directs qui n'utilisent pas de sac poubelle !). Le nettoyeur En bref, une ville à l'abandon et habitée par des gens sales. Mention spéciale au truc d'abrutis du genre trottoir rabaissés, mais plaque d’égout non (dépasse de 40 cm) !

      15-05-2013 16:04 | Répondre

    • de Nick-la-taupe On peut se demander qui est partial : l'article de Libé ou la presse et les médias belges qui tendent à minimiser les responsabilités du pouvoir politique qui les subsidient ...

      15-05-2013 15:22 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

  • Trois avis d'économistes: l'avenir de l'Europe en noir ou en rose

    31 octobre 2014, 16:30

    Quels sont les principaux risques et les opportunités, pour l’Europe, de sortir de la crise? Nous avons demandé à trois spécialistes de l’économie et des finances de nous livrer à la fois leur scénario catastrophe et la perspective la plus...

  • Ce qui se passe au Burkina Faso est "un automne des pays africains"

    31 octobre 2014, 08:31

    L'Afrique est-elle en train de changer ? C'est en tout cas l'avis d'Oumou Zé, coordonnatrice de recherche et plaidoyer au CNCD. Invitée de L'acteur en Direct de Matin Première ce vendredi, elle affirme qu'il y a aujourd'hui "un ras-le-bol populaire des...

  • La lettre de la FGTB qui fâche les patrons wallons

    31 octobre 2014, 15:22

    "C’est une menace et cela ne va pas dans le bon sens pour une concertation sociale" affirme avec fermeté Jean-François Héris le patron des patrons wallons – "Absolument pas", rétorque Marc Goblet, secrétaire général de la FGTB, "la lettre dit que...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

7 à la Une

Plus d'articles

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute