Aller directement au contenu principal

Un nouveau code de déontologie journalistique présenté: découvrez-le

MEDIAS | Mis à jour le mercredi 11 décembre 2013 à 15h10

  • Le Conseil de déontologie journalistique a présenté un nouveau code général actualisé de déontologie journalistique. Les textes sur lesquels la profession se basait jusqu'à présent dataient des années 70 et 80... Il était donc temps de tenir compte des évolutions des médias, notamment de l'avènement du média web.

    La déontologie est l'ensemble des règles que les journalistes se donnent. Les textes de base étant assez anciens, il était devenu nécessaire de les adapter. La partie néerlandophone du pays l'a d'ailleurs déjà fait depuis 2010 (lire la traduction non officielle).

    Dans la version actualisée du Code de déontologie, de nouvelles notions sont introduites par rapport aux textes de base. Ainsi, il y est inscrit que "l’urgence ne dispense pas les journalistes de citer et/ou de vérifier leurs sources, ni de mener une enquête sérieuse. Les journalistes observent la plus grande prudence dans la manière de diffuser l’information et évitent toute approximation", ou encore que "la décision de publier ou non, en tout ou en partie, des réactions émanant du public, de même que la gestion et la modération, de préférence a priori, des forums et des espaces de dialogue en ligne, relèvent en toute indépendance de la seule responsabilité de la rédaction. Celle-ci respecte le sens et l’esprit des propos rapportés",

    Les textes de base

    L'un des textes de base est la Déclaration des devoirs et des droits du journaliste adoptée les 24 et 25 novembre 1971 à Munich par les organisations professionnelles de journalistes des Etats membres (alors au nombre de six) de la Communauté européenne, et ensuite entérinée par la Fédération internationale des Journalistes (IFJ) lors du congrès d’Istanbul de 1972, comme l'explique le Conseil de déontologie journalistique sur son site.

    En Belgique, le texte de référence est Le code des principes de journalisme adopté en 1982 par l'Association Générale des Journalistes Professionnels de Belgique (AGJPB), l’Association belge des Editeurs de Journaux (l'ABEJ) et la Fédération Belge des Magazines ( FEBELMAG, anciennement FNHI).

    Parmi les principes édictés dans ces différents textes: le respect de la vie privée des personnes, le respect de la vérité, la non-divulgation des sources, l'interdiction de la calomnie, de la diffamation, le refus de toute pression, la séparation des faits et des commentaires personnels du journaliste...

    Le Conseil de déontologie journalistique est l'organe d'autorégulation des médias francophones et germanophones de Belgique. Il a été créé en 2009. Parmi ces missions, notamment: codifier et compléter les règles déontologiques et traiter les plaintes relatives à la déontologie des journalistes.

    Sur la photo ci-dessous, les rédacteurs en chef reçoivent leur exemplaire du nouveau code:

    J.C.

    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
    1000 caractères max
    Veuillez remplir le champ "Code de sécurité" en respectant les majuscules, minuscules ou les espaces.
  • Un nouveau code de déontologie journalistique présenté ce jeudi
    Image précédente

    Un nouveau code de déontologie journalistique présenté ce jeudi

    NICOLAS MAETERLINCK - BELGA
    Image suivante
    • Un nouveau code de déontologie journalistique présenté ce jeudi

      Un nouveau code de déontologie journalistique présenté ce jeudi

Les suggestions du jour

  • Tout ce que vous voulez savoir sur les stress tests

    24 octobre 2014, 17:21

    Plus que deux fois dormir et la Banque centrale européenne dévoilera les résultats des stress tests, les tests de résistance imposés à 130 banque de la zone euro. Ils seront mis en ligne dimanche à midi précises sur le site de la BCE. En sept thèmes,...

  • Domotique: dans 5 ans, votre maison sera plus intelligente que vous

    24 octobre 2014, 16:19

    Et sinon plus intelligente, du moins plus "consciente." La domotique sous l’angle électronique dont on parle depuis 30 ans nous vient pourtant des Etrusques. Les anciens Romains plaçaient leur foyer sous la protection des divinités domestiques nommées...

  • "Le danger n'est pas la menace terroriste, mais la surveillance de masse"

    24 octobre 2014, 01:05

    Leurs noms évoquent la liberté d'expression et la protection des valeurs démocratiques fondamentales contre la surveillance étatique. Pour d'autres cependant, l'action des lanceurs d'alertes - whistleblowers en anglais - est condamnable. C'est ainsi que,...

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute