Aller directement au contenu principal

Sony, Nintendo et Smartphone, la guerre des fabricants de jeu vidéo

MEDIAS | mercredi 28 décembre 2011 à 14h48

  • La nouvelle console de jeu de Sony sortie le 17 décembre, la PlayStation Vita, ne se vend pas aussi bien qu’espéré. Sony a vendu 325 000 consoles soit 65% du stock. Un chiffre inférieur à Nintendo avec la 3DS et ses 370 000 exemplaires vendus pour son lancement. Le secteur est fortement concurrentiel avec la présence des smartphones comme trouble-fête.

    La PlayStation Vita est le nouveau bijou portable de Sony. Cette console de jeu devrait remplacer les autres consoles portables de Sony pour 2012 (PSP ou PSP Go). Mais ce bijou ne permet pas encore à Sony de briller sur le marché.

    Selon l'institut Media Create, ce lancement est un peu poussif. Cet institut spécialisé dans le divertissement numérique est même un peu surpris, "Pour être honnête, nous pensions que les chiffres seraient un peu meilleurs, même si les résultats sont loin d'être mauvais" estime son directeur Atsushi Hosokawa.

    Malgré ce résultat honorable, la Vita a des inconvénients, le premier étant son prix variant entre 250 et 290 euros, selon la version Wifi ou 3G. Ce prix est un handicap pour Sony mais une aubaine pour son concurrent direct  Nintendo, avec sa console Nintendo 3DS. L’autre géant japonais a d’ailleurs vendue 367 691 3DS la semaine du lancement de la console de Sony. Une DS3 est vendue 179 euros.

    La Vita avance des configurations techniques très supérieures à la 3DS mais une fiche technique ne fait pas vendre. Il faudra attendre le 22 février 2012 pour que la Vita arrive en Europe et dans le monde. L'année 2012 sera donc une année décisive pour savoir si la PS Vita est réellement un succès commercial pour Sony. Le marché est d'ailleurs en plein bouleversement avec la poussée des smartphones.

    Innovation et concentration, surtout pour les smartphones

    Les consoles de jeux sont de plus en plus perfectionnées. Le principal argument de vente de la Nintendo 3DS est sa capacité à afficher des images en 3D sans avoir besoin de porter des lunettes. Mais cette 3D donne plutôt un effet de profondeur, rien ne "sort" de l’écran ce qui fait dire à de nombreux joueurs que cette console est inutile. La rapide chute de son prix de vente est une conséquence de ce manque d’intérêt.

    La PS Vita joue sur un autre tableau. Celui d’internet. La Vita intègre les réseaux sociaux et la 3G tout comme sur les smartphones. Attaché à internet, Sony désire vendre ses jeux de manière dématérialisé via sa plate-forme internet PlayStation Network, ce qui devrait faire chuter le prix des jeux. Cette dématérialisation devient de plus en plus grande à mesure que cloud computing devient un outils informatique important.

    Toute ces "innovations" des consoles les rapprochent des smartphones. En septembre 2011, 26% des belges utilisaient un smartphone, des outils souvent aussi puissant que les consoles. Écran tactiles 5 pouces et parfois 3D, rapidité, puissance, connexion à internet, appareil photo et vidéo, géolocalisation et une multitude d’applications téléchargeables à un prix souvent inférieur à un euro. Tout ces avantages font de l'ombre aux consoles classiques. Et le consommateur se demande pourquoi acheter une console à 290 euros, un jeu à 40 euros plus l'abonnement internet alors qu'il peut tout avoir en même temps sur son smartphone.

    "Vampiriser" les consoles portables

    Le secteur du smartphone est porteur. Même si le catalogue reste inférieur à celui des consoles, les jeux sur téléphones et tablettes se développent rapidement. Les grands noms arrivent comme Lara Croft ou Grand Theft Auto. L'adaptation de ces jeux coute peu d'argent. Et investir moins c'est aussi prendre moins de risques.

    Pour Peter Farago, directeur du cabinet d’étude américain Flurry analitics, "il est clair que les applications smartphone, particulièrement, continuent de vampiriser le segment déjà souffreteux des consoles portables". Aux États-Unis, les smartphones représentent plus de la moitié des 3,3 milliards de dollars de recettes du jeu portable. Il y a deux ans à peine, la Nintendo DS concentrait à elle seule trois quarts des 2,7 milliards de dollars du marché et les smartphones représentaient à peine 20%.

    Pour les smartphones, Peter Farago précise que "la profusion de jeux téléchargeables gratuits ou ne coûtant que $0,99 séduit davantage de clients".

    Le marché mondial des jeux pour mobiles devrait atteindre 11 milliards de dollars en 2014 soit le double de 2010. Cette importance devrait remanier en profondeur l'univers des consoles de jeu et des smartphones.

    RTBF avec Le Parisien Le Figaro et Jeuxvideo.com


    Voir
  • La PlayStation Vita sortie au Japon le 17 décembre
    Image précédente

    La PlayStation Vita sortie au Japon le 17 décembre

    EPA
    Image suivante
    • La PlayStation Vita sortie au Japon le 17 décembre

      La PlayStation Vita sortie au Japon le 17 décembre

    • Un exemplaire de la Nintendo 3DS

      Un exemplaire de la Nintendo 3DS

    • Le smartphone Sony Xperia Play, téléphone et console de jeu

      Le smartphone Sony Xperia Play, téléphone et console de jeu

Les suggestions du jour

  • Tueries du Brabant: perquisition et interpellation de Michel Libert (WNP)

    22 octobre 2014, 15:38

    Michel Libert, un des dirigeants du WNP, une organisation clandestine d’extrême-droite active dans les années 80 est aujourd’hui dans le collimateur des enquêteurs. Il a été emmené de Bruxelles à la cellule d’enquête de Jumet où il est...

  • Une "intifada silencieuse" s'est emparée de Jérusalem

    22 octobre 2014, 16:15

    La tension est montée ces dernières semaines dans la ville sainte, entre habitants juifs et palestiniens. Des colons juifs cherchent à s'installer dans les quartiers arabes, à Jérusalem-Est, ce qui provoque des tensions et, parfois, des affrontements....

  • Dirigeable, t-shirt connecté, exosquelette, drone, la France y croit

    22 octobre 2014, 15:32

    Du moins la "Nouvelle France Industrielle" a décidé d’y croire. Ce nom est celui choisi par le gouvernement de l’Hexagone pour un ensemble de 34 plans de réindustrialisation mis en place sous la direction d’Arnaud Montebourg, ex-ministre du...

L'actualité en images

Fusillade au parlement canadien

mercredi 22 octobre 2014

La campagne choc anti MR/N-VA du PS

mercredi 22 octobre 2014

Mode : le retour du talon plat

mercredi 22 octobre 2014

Suivre un atelier d'art thérapie

mercredi 22 octobre 2014

Le parcours officiel du TDF 2015

mercredi 22 octobre 2014

Fusillade au parlement canadien

mercredi 22 octobre 2014

JT en langue des signes

mercredi 22 octobre 2014

Météo 19h25

mercredi 22 octobre 2014

Toutes les vidéos de l'info

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute