Aller directement au contenu principal

René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé

MEDIAS | jeudi 13 septembre 2012 à 11h15

  • Le journaliste et ancien présentateur du journal télévisé de la RTBF, René Thierry, de son vrai nom Thierry Baetslé, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi a-t-on appris. Il était né en 1932. Il s'était installé dans le fauteuil de présentateur dès les années cinquante pour ne presque pas le quitter jusqu'à sa retraite dans les années nonante.

    D'abord journaliste au Peuple et à France Soir et pigiste pour France Inter, René Thierry entre à l'Institut national de radiodiffusion, l'INR, ancêtre de la RTBF à l'âge de 22 ans. Très vite, il est, avec Robert Stéphane, le premier présentateur d'un journal télévisé belge, en 1956. Jusque là, les informations étaient diffusées "en relais de Paris". Le jeune journaliste n'avait que 24 ans. Après de multiples fonctions en télévision et en radio, il reviendra au fauteuil du présentateur et présentera son dernier journal télévisé le 21 novembre 1993, salué par toute la profession. Journaliste, reporter et présentateur, il aura passé trente huit années à la RTBF. Il la quitte, amer, dans le cadre d'un plan de départ anticipé, non sans avoir lancé à l'antenne un "morituri te salutant" ("ceux qui vont mourir te saluent") qui reste dans les mémoires.

    Le ton acéré et précis de René Thierry était aussi parfois impertinent, mais toujours empreint de correction. Dans ses mains, le stylo était une arme qu'il pointait vers ses interlocuteurs, voire vers le téléspectateur, pour appuyer son propos.  Grand reporter lors des événements du Congo, assurant le direct au pied levé lors du terrible incendie de l'Innovation à Bruxelles en 1967, il aura marqué le petit écran de son empreinte. C'est lui également qui assura l'antenne lors du premier pas de l'homme sur la Lune.

    En dehors du journalisme, cet ancien para-commando avait des passions de casse-cou. Il fut ainsi l'un des pionniers en Belgique de l'aviation ultra-légère. Mais il était également excellent golfeur et skieur chevronné.

    Il venait d'avoir 80 ans.

     

    François De Brigode, qui a succédé à René Thierry dans le rôle de présentateur de journal télévisé, se souvient de l’humour de ce dernier : "Il pratiquait le compagnonnage et m’a appris quelques ficelles du métier. C’était un emmerdeur, mais dans le bon sens du terme. Quand il interviewait quelqu’un, il ne le lâchait pas. Il n’avait pas peur des puissants".

    "C’était un ami, un grand professionnel, un homme qui faisait sérieusement les choses sans se prendre au sérieux", ajoute Michel Konen qui a longtemps côtoyé René Thierry à la rédaction.

    Retrouvez-le dans cette vidéo d'une émission de 1974 où il évoque les débuts du journal télévisé ou écoutez-le dans les archives sonores en cliquant dans l'onglet "Sons".

    D'autres archives sur site de la Sonuma

    T.N.

    Voir

    Derniers commentaires

    • de marine rudi au revoir MONSIEUR avec grandes lettres, respect et courage a la famille , il restera dans nos coeurs .......

      14-09-2012 09:10 | Répondre

    • de re il va nous manquer

      13-09-2012 23:50 | Répondre

    • de Dehandschutter G Par le biais de la petite lucarne on t'invitait chaque soir dans notre salon en t'écoutant religieusement René tu nous manquais déjà depuis cette retraite Tu as été un grand serviteur de notre service public Merci pour tout ce que tu nous a apporté

      13-09-2012 23:18 | Répondre

    • de Alain S. Tous un jour nous partirons et aujourd'hui c'est votre trour Monsieur "Thierry". De votre retraite que vous n'aviez pas souhaitée, j'espère que vous aurez bien profité. J'ai, toujours, et garderai encore longtemps de vous le souvenir d'un homme raffiné, érudits, sensible, drôle, respectueux capable de rendre à l'actualité sa place sans jamais sombrer dans le voyeurisme ou la condescendance. Merci pour toutes ces minutes et ces fins de soirée où vous m'avez éclairé sur l'information avec le talent que vous avez transmis à vos successeseurs. A tout ceux-là ainsi qu'à vos proches j'adresse mes très sincères condoléances.

      13-09-2012 23:03 | Répondre

    • de Anne Dillie Jacques Bredael nous rappelait le perfectionnisme qui caractérisait René Thierry ...Il précisait même son attention portée aux accords de participes passés.. Quelle déception de lire une faute d'orthographe qui annonce son décès au JT de 19h30 ! En effet, René Thierry nous a quittés ( avec la marque du pluriel "oubliée"à l'écran .!)

      13-09-2012 20:08 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Vidéo précédente

    La télé de A @ Z n°14

    Pas facile de mettre en place un duplex
    Vidéo suivante
    • Cliquez pour visionner

      La télé de A @ Z n°14

      Pas facile de mettre en place un duplex

    • Cliquez pour visionner

      François De brigode évoque René Thierry

      Start date : 2012-09-13T08:39:55Z

    • Cliquez pour visionner

      Benoît Moulin évoque René Thierry

      Start date : 2012-09-13T08:57:29Z

    • Cliquez pour visionner

      Michel Konen évoque René Thierry

      Start date : 2012-09-13T08:42:37Z

    • Questions à la une: les retraites

      Le mercredi 30 mai, le magazine Questions à la une vous emmène à la rencontre de ces retraités qui ont décidé de profiter de leur pension au soleil. Un peu moins idyllique, nous vous proposons ensuite une investigation sur le prolongement des carrières qui nous amènerait à travailler jusqu'à 70 ans. 1. La retraite est-elle plus belle au soleil ? Pour vivre heureux, vivons ailleurs : 40 000 belges se font verser leur pension à l'étranger. C'est à dire 50% de plus qu'il y a 10 ans. Ils sont en effet chaque année plus nombreux à quitter la grisaille pour aller vivre sous les palmiers. Mais qu'est ce qui fait partir ces retraités? La pension est-elle plus verte ailleurs ? L'équipe de Questions à la une est allée à la rencontre de ces pensionnés qui ont choisi de s'offrir une seconde vie à l'étranger, afin de cerner ce phénomène en plein boum. Et si l'odeur du sable chaud reste la première motivation des pensionnés, le coût de la vie est de plus en plus souvent cité comme explication par les candidats à l'exode. La retraite à l'étranger n'est donc plus l'apanage des pensionnés fortunés car quand on a une petite pension, il fait bon vivre dans un de ces pays où la vie est moins chère qu'en Belgique. Un reportage de Sylvie Duquenoy et Carol Gilet. 2. Tous au boulot jusque 70 ans ? C'est plus que probable, nous travaillerons bientôt tous jusqu'à 70 ans. Financièrement, notre système de pensions est en effet complètement déstabilisé par le vieillissement de la population (En 2050, la moyenne d'âge sera de 90 ans pour les hommes et de 95 pour les femmes). Le sauvetage est donc urgent ! La solution ? L'allongement des carrières. Une idée qui passe très mal chez nous, et qui a déjà occasionné grèves et blocage du pays. Les autorités ont alors choisi de faire passer la réforme pas à pas. Méthode plus efficace puisque sans opposition, il est déjà plus difficile de quitter le marché de l'emploi pour la pension ou la préretraite. Ce n'est pourtant qu'un début ! Questions à la Une s'est demandé ce que nous ré

    • Cliquez pour visionner

      René Thierry a définitivement rendu l'antenne

  • René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé
    Image précédente

    René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé

    Tous droits réservés
    Image suivante
    • René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé

      René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé

    • René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé

      René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé

    • René Thierry est décédé

      René Thierry est décédé

    • René Thierry, en plus d'être un journaliste tout terrain, était un sportif émérite.

      René Thierry, en plus d'être un journaliste tout terrain, était un sportif émérite.

    • René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé

      René Thierry, pionnier de la télévision belge, est décédé

  • René Thierry: 10 ans de l'Expo 58 (Sonuma - 17.04.1968)
    • René Thierry: 10 ans de l'Expo 58 (Sonuma - 17.04.1968)
    • René Thierry et les 40 ans de la radio (Sonuma - 02.12.1963)
    • Au temps retrouvé 13/9/2012 Hommage à René Thierry
    • de marine rudi au revoir MONSIEUR avec grandes lettres, respect et courage a la famille , il restera dans nos coeurs .......

      14-09-2012 09:10 | Répondre

    • de re il va nous manquer

      13-09-2012 23:50 | Répondre

    • de Dehandschutter G Par le biais de la petite lucarne on t'invitait chaque soir dans notre salon en t'écoutant religieusement René tu nous manquais déjà depuis cette retraite Tu as été un grand serviteur de notre service public Merci pour tout ce que tu nous a apporté

      13-09-2012 23:18 | Répondre

    • de Alain S. Tous un jour nous partirons et aujourd'hui c'est votre trour Monsieur "Thierry". De votre retraite que vous n'aviez pas souhaitée, j'espère que vous aurez bien profité. J'ai, toujours, et garderai encore longtemps de vous le souvenir d'un homme raffiné, érudits, sensible, drôle, respectueux capable de rendre à l'actualité sa place sans jamais sombrer dans le voyeurisme ou la condescendance. Merci pour toutes ces minutes et ces fins de soirée où vous m'avez éclairé sur l'information avec le talent que vous avez transmis à vos successeseurs. A tout ceux-là ainsi qu'à vos proches j'adresse mes très sincères condoléances.

      13-09-2012 23:03 | Répondre

    • de Anne Dillie Jacques Bredael nous rappelait le perfectionnisme qui caractérisait René Thierry ...Il précisait même son attention portée aux accords de participes passés.. Quelle déception de lire une faute d'orthographe qui annonce son décès au JT de 19h30 ! En effet, René Thierry nous a quittés ( avec la marque du pluriel "oubliée"à l'écran .!)

      13-09-2012 20:08 | Répondre

    • de Hood Il est dommage que, dans le sujet du JT consacré à la disparition de René Thierry,le titre "René Thierry nous a quitté" soit apparu à l'écran avec une énorme faute d'accord de participe : "quitté" a été écrit sans "S". René a dû se retourner dans sa tombe.

      13-09-2012 19:58 | Répondre

    • de P.Dekeyser Bien que n'étant pas journaliste j'ai eu le plaisir de très souvent rencontrer Thierry dans un restaurant "le Bonaparte" curieusement tenu par un italien nommé Giovanni, ce restaurant (Av. Général de Gaulle) était devenu en quelque sorte le QG des INR 'iens....lors de leur pose. Un jour ayant sans doute très peu de temps pour déjeuner il avait commandé une "omelette " vite faite, et au moment de payer sa note je l'ai vu s'énerver ( à juste raison ) et se levant il cria en direction du Patron : N de D... cela fait cher l'oeuf, tu ne me verras plus!!!!! J'appris par le suite que le montant réclamé était ± 250 ,--Fb, et je pouvais comprendre sa réaction. Soupe au lait mais pas du tout rancunier nous nous sommes retrouvé souvent " Au Bonaparte" par la suite. Adieu Thierry, bon vent.....

      13-09-2012 17:13 | Répondre

    • de Erorua Quel dommage!! Adieu à un grand journaliste, un modèle pour ses confrères, également passionné d'aviation. Il m'avait répondu quand je lui avais envoyé une lettre pour son départ à la retraite et quand je lui avais demandé des conseils à propos de mes études en journalisme , alors qu'il ne me connaissait pas personnellement. Je l'admirais. RIP René Thierry et pensées à la famille!

      13-09-2012 16:18 | Répondre

    • de jacky verhelst j'ai entendu ce matin que ce qui avait fait le plus plaisir à rené thierry lorsqu'il avait été forcé de quitter la rtb était que la plupart des gens qui lui avaient écrit l'avaient remercié de ne pas s'être fichu d'eux. curieusement c'est exactement la désagréable impression que j'ai quand je vois françois de brégode présenter le JT avec son petit sourire en coin... même remarque pour des tas de "présentateurs" ou plutôt animateurs TV ou radio actuels... honneur à rené thierry

      13-09-2012 13:55 | Répondre

    Signaler un abus

    Une erreur a eu lieu, veuillez essayer plus tard. Merci, votre remarque sera prise en compte dans les plus bref délais.
    1000 caractères max

Les suggestions du jour

L'actualité en images

Toutes les vidéos de l'info

7 à la Une

Plus d'articles

Les suggestions du jour

Plus d'articles

Dernière Minute