Le fuite des identifiants Apple proviendrait d'un éditeur d'applications

Les Anonymous avaient nié vouloir nuire aux utilisateurs d'Apple.
Les Anonymous avaient nié vouloir nuire aux utilisateurs d'Apple. - © AFP / GREG WOOD
Rédaction RTBF

Le 4 septembre, plus d'un million d'identifiants d'appareils Apple avaient fuité suite à une opération du collectif Anonymous. Si le FBI a d'abord été soupçonné, d'après le journal Le Monde cette fuite proviendrait en fait de BlueToad, un éditeur d'applications.

Le 4 septembre, Anonymous avait annoncé posséder plus 12 millions d'identifiants d'appareils Apple. Le collectif avait alors expliqué que ces informations auraient été volées à la mi-mars au FBI. Selon les informations du Monde, les explications fournies par BlueToad viennent contredire cette version, même s'il reste envisageable que ces données aient été récupérées d'abord par le FBI puis par Anonymous.

En publiant ces données, Anonymous a nié avoir voulu nuir aux 12 millions d'utilisateurs d'Apple concernés. Le collectif avait expliqué vouloir les avertir sur les risques encourus et sur la facilité d'espionner ce matériel.

Les données volées à un éditeur d'applications

Paul DeHart, le PDG de BlueToad, explique, dans un entretien à NBC News, que les données publiées par Anonymous, et qui concernent environ un million de personnes, avaient été volées la semaine précédente à l'éditeur d'applications. Les serveurs de la société n'étaient apparemment pas assez protégés.

D'après le PDG de Blue Toad, les données diffusées correspondent à 98 % à celles de la société. "Nous en sommes sûrs à 100 %, ce sont nos données, a-t-il affirmé. Dès que nous avons appris que nous étions impliqués et victimes, nous avons approché les autorités, et démarré les démarches pour avancer, nettoyer les données et prendre nos responsabilités."

C'est un consultant en sécurité, David Schuetz, qui a prévenu l'éditeur d'applications. Il avait remarqué une vingtaine de mentions de BlueToad dans les noms de terminaux, rapporte le site Ecrans.

Qu'en est-il des autres données ?

Paul DeHart a présenté ses "excuses à ceux qui nous ont fait confiance pour protéger leurs informations personnelles", d'après 20 Minutes.

Pour autant, toujours selon 20 Minutes, la base de données de BlueToad est bien loin des 12 millions d'identifiants. Or, c'est le nombre total de données qu'affirme posséder Anonymous.

C. A.