Aller directement au contenu principal

La chaîne de TV Antena 3 condamnée pour ne pas avoir vérifié ses sources

MEDIAS | Mis à jour le mercredi 11 juillet 2012 à 14h41

  • La chaîne espagnole Antena 3 de Télévision a été condamnée le 12 juin 2012 par la 14ème chambre du tribunal de première instance de Bruxelles pour avoir diffusé de manière répétée une photo tirée de son contexte pour illustrer la violence de l'armée marocaine lors d'un démantèlement d'un camp sahraoui. La photo en question était celle d'un quadruple meurtre qui s'était produit dix mois plus tôt.

    Le 12 novembre 2010, Antena 3 de Télévision avait diffusé lors de son journal télévisé un reportage relatif au démantèlement par l'armée marocaine le 8 novembre 2010 d'un campement sahraoui dans les environs de la ville de Laâyoune (Sahara). La chaîne avait utilisé une photo montrant des corps sans vie et ensanglantés tués lors d'un drame familial par un homme souffrant de déséquilibre mental à Casablanca dix mois plus tôt.

    Ce reportage avait été repris par des chaînes marocaines, accessibles via le satellite en Belgique. Affectés par la diffusion de ce reportage, des membres de la famille endeuillée domiciliés à Bruxelles avaient saisi la justice belge, dénonçant l'instrumentalisation de la mort de leurs proches. "Ce qui compte ce n'est pas l'argent mais une excuse officielle que nous attendons toujours", a commenté Rachida Rachidi, un membre de la famille qui a obtenu à titre personnel 30 000 euros d'indemnisation et 30 000 euros pour chacune de ses filles.

    Si les parties demanderesses ont obtenu réparation de leurs préjudices, leur demande tendant à ordonner des excuses publiques a, elle, été rejetée. Le jugement doit encore être signifié.

    Belga

Les suggestions du jour

Médias

Dernière Minute

Vu sur le web

La cueillette de la rédaction aux quatre coins de la Toile.

Plus d'articles