Facebook retire la couverture du Morgen sur la guerre en Syrie

Facebook retire la couverture du Morgen sur la guerre en Syrie
2 images
Facebook retire la couverture du Morgen sur la guerre en Syrie - © Tous droits réservés
Rédaction RTBF

Facebook non plus ne veut pas voir la couverture de l'édition spéciale du Morgen montrant un enfant blessé à moitié nu et en pleurs avec ce titre "La guerre que personne ne veut voir". Le réseau social l'a retirée à deux reprises ce vendredi, journée d'action en faveur de la Syrie.

La moitié des revenus de cette édition spéciale va à la journée d'action pour la Syrie, initiée par le consortium 12-12.

Comme d'autres médias, De Morgen publie sur sa page Facebook des liens avec images. La couverture publiée jeudi soir a été retirée vendredi matin par Facebook. Une deuxième photo a subi le même sort vendredi midi.

Le quotidien flamand a reçu un rappel des standards de la communauté Facebook, qui interdit notamment le nu, la pornographie et met des limites au contenu graphique, à savoir la publication d'images explicites.

La photo de l'enfant est de Sebastiano Tomada, deuxième prix au prestigieux World Press Photo.

De Morgen regrette le manque de compréhension de Facebook.

RTBF